Participer
Communiqué de presse

Immigration: la parole est maintenant au peuple

Les Chambres fédérales ont refusé aujourd’hui au vote final l’initiative populaire "contre l’immigration de masse". Seule l’UDC s’est prononcée pour que la Suisse puisse à nouveau contrôler…

Les Chambres fédérales ont refusé aujourd’hui au vote final l’initiative populaire « contre l’immigration de masse ». Seule l’UDC s’est prononcée pour que la Suisse puisse à nouveau contrôler indépendamment l’immigration. Tous les autres partis politiques refusent de s’attaquer aux problèmes évidents provoqués par une immigration qui échappe à tout contrôle. Or, il s’agit pourtant de la problématique qui préoccupe le plus les Suissesses et les Suisses. Grâce à l’UDC, le peuple pourra trancher dans les mois à venir.

L’initiative populaire « contre l’immigration de masse » permet à nouveau à la Suisse de gérer indépendamment l’immigration, donc de décider qui peut venir dans le pays et pour combien de temps. Tel n’est pas le cas aujourd’hui.

Conséquence de la libre circulation des personnes avec l’UE, mais aussi des frontières ouvertes et du chaos qui règne dans le secteur de l’asile, le solde migratoire positif de ces dix dernières années est de 630 000 personnes. C’est dire que la population résidante de la Suisse s’est accrue de l’équivalent du nombre d’habitants du canton d’Argovie ou des villes de Zurich, Berne et Lausanne réunies. Selon le scénario élevé de l’Office fédéral de la statistique, la Suisse comptera quelque 10 millions d’habitants en 2035. Nous constatons tous les jours les résultats de ce développement: trains bondés, routes bouchées, hausse des loyers et des prix du sol, perte de précieuses terres cultivables, pression sur les salaires, criminalité étrangère, hausse du chômage dans les branches à forte immigration, abus dans le droit d’asile et disproportion d’étrangers dépendant des institutions et assurances sociales.

Moyennant des plafonds et des contingents annuels, l’initiative « contre l’immigration de masse » redonne enfin à la Suisse les instruments dont elle a besoin pour reprendre le contrôle de l’immigration. Ce projet ne réclame ni un arrêt complet de l’immigration, ni la résiliation des accords avec l’UE comme l’affirment les adversaires de l’initiative avec une parfaite mauvaise foi. En réalité, cette initiative charge le Conseil fédéral de renégocier la libre circulation avec l’UE afin que nous puissions à nouveau gérer nous-mêmes l’immigration et, si nécessaire, la plafonner. Il s’agit là d’une démarche raisonnable et modérée.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
18.02.2020, de Jean-Luc Addor
La population de notre pays ne cesse d’augmenter. La cause ? Nous la connaissons tous. Ce n’est... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.02.2020, de Peter Keller
Comment le Conseil fédéral a-t-il résolu les problèmes d’immigration dans les années 60? En fixant des contingents.... lire plus
Journal du parti
partager l’article
17.02.2020, de Martina Bircher
Le cas du bébé abandonné à Därstetten (BE) par sa mère allemande Marion W. a choqué la... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Agriculture

Pour une production indigène.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord