Participer
Communiqué de presse

Importations parallÈles: le PDC détruit des em-plois

En décidant aujourd’hui d’abandonner le principe de l’épuisement national dans le droit des brevets, donc d’autoriser des importations parallèles, la majorité du Parlement a fait un pas dans…

(UDC) En décidant aujourd’hui d’abandonner le principe de l’épuisement national dans le droit des brevets, donc d’autoriser des importations parallèles, la majorité du Parlement a fait un pas dans la mauvaise direction. La protection de la propriété intellectuelle des entreprises suisses et l’attractivité de la place économique suisse en seront massivement affaiblies. Passant une fois de plus dans le camp de la gauche, le PDC porte la principale responsabilité de la perte d’emplois qui résultera de ce choix.

Les baisses de prix promises bruyamment par la gauche grâce aux importations parallèles ne sont absolument pas prouvées. Cela n’a pas empêché le PDC de se rallier à ce compromis prétendument favorable aux consommateurs. Ce changement de système vers un épuisement régional dans le droit des brevets, qui autorise des importations parallèles en ne faisant une exception que pour les produits pharmaceutiques, est nocif pour l’économie suisse.

L’épuisement national dans le droit des brevets était un élément important de la protection de la propriété intellectuelle en Suisse. Ce principe est indispensable à l’encouragement des innovations, car il donne aux entreprises actives dans la recherche scientifique la possibilité d’amortir les importants investissements consentis dans ce domaine et les coûts énormes de développement. Le nouveau système mine le droit de la propriété intellectuelle et donne des impulsions négatives.

Privée de richesses naturelles, la Suisse a comme unique ressource la formation et la recherche. S’il n’est plus possible d’y protéger efficacement la propriété intellectuelle, notre pays perd une qualité essentielle de sa place économique. Les activités de recherche régresseront, d’où une perte d’emplois. Par son attitude d’aujourd’hui, le PDC assume une large part de responsabilité dans ce développement négatif.

On a également appris que certains milieux ne se satisfont pas de cette solution avec une exception en faveur de la branche pharmaceutique et qu’ils envisagent tout de même lancer l’initiative populaire déjà annoncée. Voilà une raison supplémentaire de regretter la décision d’aujourd’hui, car en cas de votation les citoyens n’auront que le choix entre le mauvais compromis d’aujourd’hui et la solution encore plus mauvaise prônée par le comité d’initiative.

Berne, 19 décembre 2008

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
30.06.2020
L'UDC salue l'ouverture, par son conseiller fédéral Ueli Maurer, de négociations avec la Grande-Bretagne en vue de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
07.04.2020
Le groupe parlementaire UDC constate que les mesures prises pour protéger la population contre le coronavirus ont... lire plus
Journal du parti
partager l’article
30.03.2020, de Thomas Aeschi
L'immigration dictée par l'UE causera des dommages irréparables à notre ordre politique et détruira la Suisse telle... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord