Participer
Communiqué de presse

Inacceptable: Le Conseil fédéral écarte le souverain

Le Conseil fédéral a décidé d’attribuer les deux tiers des réserves d’or excédentaires aux cantons et le tiers restant à la Confédération. Par contre, l’AVS ne reçoit rien. Ce choix du gouvernement…

(UDC) Le Conseil fédéral a décidé d’attribuer les deux tiers des réserves d’or excédentaires aux cantons et le tiers restant à la Confédération. Par contre, l’AVS ne reçoit rien. Ce choix du gouvernement est indéfendable et inacceptable.

La décision du Conseil fédéral de verser deux tiers des réserves d’or excédentaires aux cantons et un tiers à la Confédération est incompréhensible à plus d’un titre. Elle ignore non seulement la volonté populaire, mais aussi des bases légales parfaitement claires. Des années durant, le gouvernement a affirmé catégoriquement que la distribution de cet or devait reposer sur une base légale spéciale. Cela ne compte plus aujourd’hui. Pire, le gouvernement ose affirmer qu’il « ne voit pas de possibilité légale de ne pas procéder à la distribution de cet argent ». Une déclaration totalement injustifiable.

Le gouvernement national semble vouloir éviter coûte que coûte une votation populaire. On ne s’en étonnera guère après la défaite du Conseil fédéral avec son projet de « fondation de solidarité ». Mais cela ne change rien au fait que l’or de la BNS est la fortune du peuple et appartient donc au peuple. Il est inadmissible que ces 1300 tonnes d’or soient distribuées derrière le dos des citoyens.

L’UDC a toujours exigé que cette fortune du peuple soit versée à l’AVS, car ainsi tout le monde en profiterait. Cette manière de faire donnerait aussi un sérieux coup de pouce financier à cette institution qui en a grand besoin. Le peuple a peur pour sa prévoyance-vieillesse – et que fait le Conseil fédéral? Il verse les réserves d’or aux cantons et veut augmenter la TVA pour financer l’AVS.

L’UDC se battra avec détermination contre ce gaspillage de la fortune du peuple. Au niveau fédéral, elle veillera à ce qu’au moins la part des réserves d’or que s’octroie la Confédération revienne intégralement à l’AVS.

Dans ce nouveau contexte, il n’est plus exclu que l’UDC soutienne l’initiative « Bénéfices de la Banque nationale pour l’AVS » pendante au parlement.

Berne, 2 février 2005

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
20.01.2020, de Alex Kuprecht
Le Conseil fédéral va jusqu'à instituer une onéreuse assurance sociale, c'est-à-dire lesdites prestations transitoires destinées aux chômeurs... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
16.01.2020
L'UDC refuse la prestation transitoire pour chômeurs âgés (la rente pont) proposée par le Conseil fédéral. Sa... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
10.01.2020
Le Bureau de la Direction de l'UDC Suisse s'est réuni aujourd'hui à Bad Horn dans le cadre... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Armée

La sécurité de la population.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord