Participer
Communiqué de presse

Ingérence de l’Union européenne: l’UDC exige un débat urgent

L’UE est toujours plus arrogante. Elle exige maintenant de la Suisse qu’elle invalide des décisions populaires prises dans les cantons et adapte notre système fiscal à celui du Moloch bruxellois….

(UDC) L’UE est toujours plus arrogante. Elle exige maintenant de la Suisse qu’elle invalide des décisions populaires prises dans les cantons et adapte notre système fiscal à celui du Moloch bruxellois. Selon les bureaucrates de l’UE, les cantons devraient lever plus d’impôts qu’ils n’en ont besoin. L’UDC rejette avec véhémence toute ingérence dans nos affaires intérieures. Elle exige du Conseil fédéral qu’il ne négocie pas et ne fasse aucune concession. Si l’UE devait formuler des menaces de sanctions, le Conseil fédéral doit examiner des mesures de rétorsion. L’UDC exige qu’un débat urgent sur cette querelle fiscale soit agendé lors de la session de printemps afin qu’on sache une fois pour toutes qui décide dans ce pays.

On sait déjà que dans l’UE, ce sont les bureaucrates et les fonctionnaires qui décident. L’UE, qui est pourtant un avocat bruyant de la concurrence, veut interdire par tous les moyens la concurrence fiscale. Cette fière géante semble subitement avoir peur du petit canton alpin d’Obwald ou des gens de Zoug. Cette position contredit notre système fiscal fédéraliste axé sur la concurrence. Toutes les décisions valides aujourd’hui ont été prises par le Souverain, soit la dernière instance politique dans notre pays. Toute ingérence d’un autre Etat doit ici être rejetée sans aucune ambiguïté et sans réserves.

L’UE veut mettre des limites à cette saine concurrence. De cette manière, elle s’ingère dans les affaires intérieures de la Suisse et des cantons. Elle veut dicter le montant des impôts qui doivent être levés sans se soucier s’ils sont utilisés ou non. L’UDC espère que, maintenant, la gauche comprend de manière définitive qu’une adhésion de la Suisse à l’UE est hors de question. La politique du beurre et de l’argent du beurre que la gauche fait miroiter aux yeux de la population suisse est désormais clairement démasquée. L’UDC exige du Conseil fédéral qu’il reste ferme, ne s’engage dans aucune négociation sur le sujet et ne fasse pas la moindre concession. Au contraire, si l’UE devait prendre des sanctions, il faudra qu’il envisage des mesures de rétorsion.

Le Conseil fédéral a adopté jusqu’à présent une position très claire. Afin de le soutenir dans cette voie et afin d’examiner d’éventuelles mesures ainsi que la procédure à envisager, l’UDC exige qu’un débat soit organisé lors de la session de printemps et s’adressera en ce sens au Conseil fédéral.

Berne, le 13 février 2007

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
16.08.2019
La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) refuse de contrôler l'immigration et veut maintenir le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Le complot des valets de l'UE a franchi une nouvelle étape: le PLR, le PDC et le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Agriculture

Pour une production indigène.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord