Participer
Communiqué de presse

Initiative pour les familles: décision discriminatoire du Conseil fédéral

Le Conseil fédéral a confirmé aujourd’hui dans son message au Parlement son opposition à l’initiative pour les familles pour des motifs de technique fiscale. Cette décision est incompréhensible aux…

Le Conseil fédéral a confirmé aujourd’hui dans son message au Parlement son opposition à l’initiative pour les familles pour des motifs de technique fiscale. Cette décision est incompréhensible aux yeux de l’UDC. L’initiative pour les familles exige que les parents, qui gardent eux-mêmes leurs enfants, bénéficient d’une déduction fiscale au moins aussi importante que les parents qui font garder leurs enfants par des tiers. Le Conseil fédéral motive sa position par des prétextes fiscaux. En réalité, il cherche à soutenir un modèle familial dans lequel les deux parents exercent une activité lucrative et font garder leurs enfants par des personnes payées pour cela. Or, l’initiative pour les familles vise précisément à éliminer cette discrimination qui pénalise les parents assumant eux-mêmes la responsabilité de la garde et de l’éducation de leurs enfants.

Comme il l’avait annoncé en février, le Conseil fédéral a décidé aujourd’hui de continuer de soutenir fiscalement les seules familles qui font garder leurs enfants par des tiers payés. Les parents qui s’occupent eux-mêmes de leurs enfants sont ignorés. Déposée par l’UDC en juillet 2011, l’initiative pour les familles demande tout simplement que toutes les familles bénéficient des mêmes déductions fiscales, qu’elles gardent elles-mêmes leurs enfants ou qu’elles les fassent garder par des tiers. Les enfants exigent un accompagnement et un suivi. Cela représente du travail et des charges, quelle que soit la personne qui s’en occupe.

Soutenant toujours et partout un renforcement de la responsabilité individuelle, l’UDC combat évidemment les tendances à céder les obligations parentales à l’Etat. Il n’est donc pas acceptable pour elle que des parents, qui font garder leurs enfants contre paiement par des tiers, soient fiscalement privilégiés par rapport aux parents qui décident d’assumer eux-mêmes cette tâche. Le Conseil fédéral argumente que le choix entre la garde familiale et la garde par des tiers ne doit pas être motivé par des considérations fiscales. L’UDC est d’accord et c’est bien pour cela qu’elle demande que les deux formes de garde des enfants donnent droit aux mêmes allègements fiscaux. Voilà la seule manière de permettre aux parents de décider librement et en prenant leurs responsabilités.

Berne, 04.07.2012

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2020
Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse participe avec un montant de 297 millions de francs à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Diana Gutjahr
Au Parlement fédéral, la gauche et les verts ont décidé d’un congé paternité de deux semaines. Dont... lire plus
éditorial
partager l’article
28.11.2019
Malheureusement il n'y a pas que la gauche qui cherche à gonfler l'appareil de l'Etat. Preuve en... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord