Participer
Communiqué de presse

Inutile contreprojet à la caisse unique

La décision prise aujourd’hui par le Conseil fédéral d’opposer un contreprojet à l’initiative populaire pour une caisse-maladie unique est inutile et même fausse. Cette initiative nocive doit être…

La décision prise aujourd’hui par le Conseil fédéral d’opposer un contreprojet à l’initiative populaire pour une caisse-maladie unique est inutile et même fausse. Cette initiative nocive doit être soumise le plus rapidement au peuple. Le contreprojet du gouvernement fait un pas dans la direction des initiateurs alors que la majorité du Conseil national et du Conseil des Etats s’oppose à cette idée.

Comme le Conseil fédéral, l’UDC est opposée à une caisse-maladie unique et publique qui supprime un élément de concurrence de plus dans la santé publique et, partant, renonce définitivement à encourager les caisses-maladie à réduire les coûts de la santé publique. Cette initiative équivaut en fin de compte à une onéreuse et nuisible étatisation de la santé publique.

Mais le contreprojet retenu par le Conseil fédéral est, de l’avis de l’UDC, tout aussi nocif parce qu’il tend lui également à instituer une caisse unique et à réduire la concurrence et la diversité et, par conséquent, la liberté des acteurs de la santé publique:

  • la réassurance, qui serait financée par une partie fixe des primes par assuré, équivaut en réalité à une caisse unique partielle et augmentera inévitablement les coûts. L’incitation faite aujourd’hui aux caisses-maladie de traiter et de suivre de la manière la plus efficace possible les cas onéreux serait ainsi supprimée.
  • une séparation administrative et juridique stricte de l’assurance de base et de l’assurance complémentaire est difficilement réalisable et provoque des charges administratives et financières supplémentaires auprès des assurances et des organes de surveillance. Par ailleurs, elle ne répond absolument pas aux besoins réels des assurés.
  • l’affinement de la compensation des risques est déjà en cours au niveau parlementaire.

L’UDC demande que le peuple soit appelé à voter le plus rapidement possible sur l’initiative populaire en faveur d’une caisse unique. Il n’est pas nécessaire de formuler un contreprojet à cet effet. C’est ce que demande également la majorité du Parlement qui a signé des interventions parlementaires des partis bourgeois dans ce sens. Le fait que le Conseil fédéral ignore ces positions clairement exprimées témoigne de son peu de respect pour le Parlement.

 

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2021
L'UDC salue le fait que le Conseil fédéral renforce enfin les contrôles aux frontières nationales. Les personnes... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
14.09.2021
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Marco Chiesa
La politique de la Gauche, c'est de prendre l'argent dans la poche des contribuables et de gonfler... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Agriculture

Pour une production indigène.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord