Participer
Communiqué de presse

La Commission parlementaire capitule face à l’immigration massive

Le refus de l’initiative populaire de l’UDC «contre l’immigration de masse» par la Commission des institutions politiques du Conseil national montre à quel point la classe politique est démunie…

Le refus de l’initiative populaire de l’UDC «contre l’immigration de masse» par la Commission des institutions politiques du Conseil national montre à quel point la classe politique est démunie face à la forte immigration que connaît la Suisse et à ses conséquences. La restriction de l’immigration via des plafonds annuels et des contingents, comme le stipule l’initiative en question, est le seul concept réaliste qui est en débat. L’UDC luttera de toutes ses forces pour son initiative.

80‘000 personnes (solde migratoire net) immigrent chaque année en Suisse, ce qui correspond grosso modo à la population de la ville de Lucerne. Ce n’est qu’une question de temps jusqu’à ce que la Suisse compte 10 millions d’habitants. C’est là en particulier une conséquence des frontières ouvertes et de la libre circulation des personnes avec l’UE. L’immigration en Suisse est devenue incontrôlable. Les conséquences deviendront toujours plus dramatiques. Les loyers ont augmenté de plus de 20% depuis l’année 2000, la criminalité des étrangers explose, les rues et les trains sont bondés, l’immigration pèse de plus en plus sur les œuvres sociales malgré une situation économique qui est encore bonne, de nouveaux immigrants évincent du marché du travail des étrangers et des Suisses qui avaient déjà un emploi. Le Conseil fédéral et le Parlement font néanmoins comme si ces faits avérés importaient peu. L’affirmation selon laquelle seules des personnes qualifiées immigrent dans notre pays est tout aussi fausse que la fable qui raconte que l’immigration crée de nouveaux emplois. Les emplois qui ont été créés sont surtout des emplois dans le secteur public, afin justement de maîtriser les conséquences de l’immigration (hôpitaux, écoles, etc.)

L’initiative populaire de l’UDC «contre l’immigration de masse» permettra à la Suisse de se doter des instruments indispensables pour gérer l’immigration de manière autonome. Il convient en revanche de refuser toutes nouvelles recettes socialistes, aussi ineptes que dangereuses, les soi-disant «mesures d’accompagnement» (salaires minimaux, construction de logements sociaux, plus de contrôle et de bureaucratie), qui signifient en fin de compte mener une lutte contre les symptômes, une lutte aussi chère que délétère. Pour l’UDC, il est incompréhensible que les partis du centre continuent à contribuer à ce que de tels concepts ineptes finissent par s’imposer. Les véritables problèmes de l’immigration ne seront pas résolus de cette manière.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
12.11.2019
Durant la session d'hiver à venir, le Parlement fédéral examinera le projet dudit milliard pour la cohésion... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
éditorial
partager l’article
25.09.2019, de Albert Rösti
Tous les partis sauf l'UDC ont refusé aujourd'hui au Conseil national que la Suisse gère de manière... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord