Participer
Communiqué de presse

La forte immigration en provenance de l’UE se poursuit

2010 a été une fois de plus une année à forte immigration pour la Suisse. Au total 134 171 personnes ont immigré. Compte tenu de l’émigration durant cette même période, il reste un solde migratoire…

2010 a été une fois de plus une année à forte immigration pour la Suisse. Au total 134 171 personnes ont immigré. Compte tenu de l’émigration durant cette même période, il reste un solde migratoire positif de 68 648 personnes. L’an passé la Suisse a ainsi connu la quatrième plus forte immigration de ces trente dernières années. La principale cause en est la libre circulation des personnes avec l’UE. L’immigration en provenance des nouveaux pays membres de l’UE s’est même accrue de plus de dix pour-cent. L’UDC renouvelle son exigence de mesures permettant à la Suisse de retrouver sa marge de manœuvre en politique des étrangers.

L’Office fédéral de la migration annonce une fois de plus avec emphase dans son communiqué de presse d’aujourd’hui une baisse de l’immigration de ressortissants UE et AELE. Cette formule trompeuse tirée du vocabulaire des relations publiques vise à cacher une immigration se maintenant à un niveau élevé, notamment à la suite de l’accord de libre circulation des personnes avec l’UE. L’immigration nette a atteint en 2010 l’équivalent de la population de la ville de St-Gall. Les conséquences de ce développement persistant sont incalculables, notamment au niveau des infrastructures, de l’espace habitable et des écoles. La seule certitude est que la libre circulation des personnes et l’ouverture des frontières ont privé la Suisse de sa marge de manœuvre en politique des étrangers. Les mesures qui se concentrent sur les Etats dits tiers ne sont guère utiles. Le nombre étrangers provenant des Balkans, de Turquie et du Sri Lanka est en baisse. Exclure la libre circulation des personnes avec l’UE de la politique des étrangers, c’est donc ignorer volontairement le fond du problème. Il est grand temps de procéder à une analyse sérieuse des conséquences de la libre circulation et de la massive immigration en Suisse qui en résulte. Des mesures efficaces pour limiter l’immigration s’imposent aujourd’hui.

Berne, 10 février 2011

plus sur le thème
Exposé
partager l’article
10.01.2019, de Thomas Aeschi
L'UDC se distingue par sa politique continue et persévérante en faveur de la Suisse. Son groupe parlementaire... lire plus
éditorial
partager l’article
13.12.2018, de Andreas Glarner
En lisant le Pacte mondial sur les réfugiés, on constate très vite qu'il est de la même... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
12.12.2018
Le PDC et le PLR ont une fois de plus fait cause commune avec la gauche pour... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord