Participer
Communiqué de presse

L’UDC n’est enfin plus le seul parti à réclamer la gratuité des tests

Le groupe parlementaire fédéral de l’UDC respecte le résultat de la votation populaire de dimanche. Lors de sa séance de ce jour, le groupe UDC a décidé d’entrer en matière concernant le débat sur la prolongation de la loi Covid-19. Le projet ne doit toutefois pas être un laissez-passer pour des durcissements supplémentaires et arbitraires ; rappelons que près de 40% de la population, soit plus d’1,3 millions de Suissesses et de Suisses, rejettent la politique Covid du Conseil fédéral.

Le groupe UDC exige :

  • que les tests Covid soient à nouveau gratuits pour toutes et tous (l’UDC se réjouit que d’autres partis soutiennent désormais aussi cette exigence) ;
  • des tests réguliers ;
  • des contrôles systématiques aux frontières ;
  • que la prolongation de la loi Covid-19 ne se fasse pas jusqu’à fin 2022 mais au maximum jusqu’à juin 2022 ;
  • que le nombre total de lits dans les unités de soins intensifs soit porté à 1’200 unités (avec le personnel nécessaire) ;
  • que les possibilités pour les travailleurs de se restaurer et de se réchauffer lors des pauses (conformément à la mesure prise l’hiver dernier, qui faisait suite à la pétition nationale « Beizen für Büezer ») soient maintenues pour cet hiver (surtout si le Conseil fédéral met en place de nouvelles restrictions) ;
  • que le Conseil fédéral renonce à la potentielle introduction de la mesure dite « 2G » (qui exclut l’accès au certificat Covid au moyen d’un test PCR ou antigénique, le réservant de fait aux seuls vaccinés et/ou guéris) ; l’UDC s’oppose également à la vaccination obligatoire des enfants, tout comme à un nouveau confinement ou semi-confinement.
  • Que le Conseil fédéral présente enfin une stratégie efficace pour protéger les personnes à risque, tout en prenant des mesures proportionnées se basant sur les risques.

Pas de changement de nom pour les personnes expulsées
Le groupe UDC soutient la motion Minder 21.4183 : « les personnes frappées d’une décision d’expulsion ne doivent plus pouvoir changer de nom », qui exige du Conseil fédéral qu’il propose une modification de loi en ce sens au Parlement. A ce jour, toute personne peut demander un changement de nom pour des « raisons importantes ». De plus en plus de délinquants condamnés et même de personnes faisant l’objet d’une expulsion du territoire suisse profitent de cette option pour retrouver un casier judiciaire vierge. De fait, un criminel condamné pour participation à l’organisation terroriste EI et sanctionné d’une expulsion de la Suisse a récemment obtenu l’autorisation des autorités de changer son nom de famille et son prénom.

Assurer la retraite pour toutes et tous
Celui ou celle qui a travaillé et cotisé toute sa vie doit pouvoir se voir garantir ses rentes de retraite. Afin de concrétiser cette garantie, la réforme de la prévoyance vieillesse est urgemment nécessaire. Le groupe UDC soutient le compromis modéré élaboré par les partis bourgeois sous la supervision du Conseiller aux Etats UDC Alex Kuprecht (SZ) et du Conseiller national UDC Thomas de Courten (BL). Ce compromis prévoit le rehaussement de l’âge de la retraite à 65 ans pour les femmes. Les classes d’âge les plus touchées doivent pouvoir bénéficier de mesures de compensation. Selon l’UDC, il faut en revanche éviter que les fonds supplémentaires dédiés à l’AVS grâce à l’harmonisation de l’âge de la retraite soient immédiatement dépensés, raison pour laquelle l’UDC soutient le compromis du Conseil des Etats dans la procédure d’élimination des divergences concernant les mesures de compensation. A partir de maintenant, les 9 premières années (au lieu de 6) des femmes concernées doivent faire l’objet de mesures compensatoires. L’UDC souhaite utiliser les bénéfices de la BNS issus des intérêts négatifs au profit de l’AVS.

La réforme de la LPP doit également profiter aux bas revenus
Concernant la prévoyance professionnelle LPP, le groupe UDC se prononce favorablement sur le concept alternatif mis sur pieds par la commission consultative, qui maintient les principes du système des 3 piliers qui a fait ses preuves. La persistance des taux d’intérêts bas et donc du manque de possibilités intéressantes de placement pour les caisses de pension, une réforme est aussi nécessaire dans ce domaine afin de garantir les rentes. L’objectif concret consiste en un abaissement du taux de conversion.

Là aussi, les personnes concernées par la réduction des rentes doivent être indemnisées. Pour l’UDC, cela ne doit pas être fait par une « technique d’arrosoir » mais à l’attention des classes d’âges effectivement concernées uniquement. L’UDC refuse que la compensation soit financée par des cotisations de solidarité ou des déductions sur salaires plus élevées, comme le demande le Conseil fédéral et la gauche ; les compléments de rente ne doivent être financés que par les réserves des caisses de pension seulement. De plus, l’UDC est opposée à l’abaissement du seuil d’entrée et demande une baisse modérée de la déduction de coordination, permettant ainsi aux personnes travaillant à temps partiel ainsi qu’aux personnes à bas revenu de profiter de cette réforme.

Election du président de la Confédération 2022
Le groupe UDC soutient l’élection du Conseiller fédéral Ignazio Cassis à la présidence de la Confédération ainsi que celle du Conseiller fédéral Alain Berset à la vice-présidence de la Confédération pour l’année 2022.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
20.01.2022, de Céline Amaudruz
Le droit de timbre d’émission constitue une remarquable manière de mettre la charrue avant les bœufs. La... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2022, de Martin Haab
L'initiative populaire " Oui à l’interdiction de l’expérimentation animale et humaine – Oui aux approches de recherche... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2022, de Jean-Pierre Grin
Cette initiative stipule que la Confédération interdise pour les produits du tabac toute forme de publicité qui... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Agriculture

Pour une production indigène.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord