Participer
Communiqué de presse

La majorité du Parlement ignore une fois de plus la volonté du peuple

Le groupe UDC a déposé trois interventions demandant des modifications de lois pour rendre la Suisse plus sûre et pour éviter une charge supplémentaire à l’aide sociale. La grande majorité du Parlement a refusé ces propositions dans le mépris le plus complet de la volonté populaire.

Le mandat que le souverain suisse a donné aux autorités en acceptant en 2010 l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels est limpide : les étrangers criminels condamnés doivent être expulsés. Tout comme était claire la promesse donnée par le Conseil fédéral avant la votation de 2017 sur la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération : « Une personne qui touche l’aide sociale ne peut pas être naturalisée. »

Ces deux exigences du peuple suisse ne sont cependant pas respectées au sens de la loi : l’expulsion des ressortissants UE criminels se heurte à la libre circulation des personnes et le Conseil fédéral déclare en réponse à une interpellation que la perception de l’aide sociale par les parents n’est pas un obstacle à la naturalisation de leurs enfants. Il est utile de rappeler dans ce contexte que la proportion d’étrangers parmi les bénéficiaires de l’aide sociale est aujourd’hui de 47,8%. Chez les immigrants entrés en Suisse par la voie de l’asile, la quote-part des assistés sociaux dépasse 90% selon les pays d’origine. Cela n’empêche pas le Conseil fédéral de faire venir en Suisse par avion, dans le cadre des dits programmes de réinstallation, jusqu’à 2000 migrants sociaux supplémentaires tous les deux ans.

La majorité du Parlement refuse l’évidence
L’UDC a déposé les trois initiatives parlementaires suivantes pour mettre fin à ces dysfonctionnements :

Il devrait aller de soi qu’un législatif élu respecte la volonté du peuple et veille à corriger ces dysfonctionnements. On comprend d’autant moins que le Parlement fédéral ait pu, durant la session d’été en cours, s’opposer à de fortes majorités aux trois exigences.

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
24.07.2020, de Jean-Luc Addor
Il y a dix ans, en 2010, en acceptant l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels, les... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
30.06.2020
L'UDC salue l'ouverture, par son conseiller fédéral Ueli Maurer, de négociations avec la Grande-Bretagne en vue de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
27.04.2020
La commission de la sécurité sociale du Conseil national (CSSS-CN) examinera demain mardi la création d'une prestation... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord