Participer
Communiqué de presse

La présidente Sommaruga doit s’expliquer encore aujourd’hui

L’UDC exige aujourd’hui encore des informations claires sur la situation véritable dans le domaine de l’asile.

Le secteur de l’asile échappe à tout contrôle. L’afflux de migrants explose. Pour faire bonne mesure, le Conseil fédéral semble avoir décidé d’accueillir 1500 requérants d’asile supplémentaires provenant d’autres pays européens alors qu’il n’existe pas de base légale claire à cet effet. Le Département fédéral de justice et police a volontairement fixé trop bas les coûts de l’asile dans le budget 2016. Pendant ce temps, Madame Sommaruga fait un voyage à Malte. L’UDC exige aujourd’hui encore des informations claires sur la situation véritable dans le domaine de l’asile.

Après la séance du Conseil fédéral d’hier, il a fallu que les journalistes posent expressément des questions pour que le porte-parole du gouvernement s’exprime avec désinvolture sur le thème de l’asile, faisant comme s’il n’y avait rien à dire à ce sujet. Pendant ce temps, les médias rendent compte de l’explosion des chiffres et de décisions "secrètes" du gouvernement concernant l’accueil volontaire de requérants d’asile supplémentaires provenant d’autres Etats européens. Une telle décision a-t-elle été réellement prise? Sur quelle base légale le Conseil fédéral se fonde-t-il? Est-il exact que plus de 4700 demandes d’asile ont été déposées durant le seul mois d’octobre? Les informations selon lesquelles 330 migrants par jour sont entrés en Suisse durant les dix premiers jours du mois de novembre et que le Secrétariat d’Etat aux migrations compte dans un document interne avec 10 000 requérants d’asile pour le mois de novembre sont-elles exactes? Le Département fédéral de justice et police (DFJP) maintient-il les chiffres budgétisés pour 2016 qui se basent sur 24 000 requérants d’asile alors que ce nombre est évidemment beaucoup trop bas?

L’UDC exige que les autorités compétentes répondent encore aujourd’hui à ces questions et informent sur les mesures qui ont été prises pour freiner l’afflux de migrants. Si ces réponses ne viennent pas, les responsables du DFJP doivent avouer qu’ils sont dépassés par les événements. Il faut immédiatement mettre fin à la crise de direction dans le domaine de l’asile, faute de quoi la Suisse subira des dommages énormes.

Pour l’UDC il est évident que les frontières doivent être immédiatement contrôlées et protégées avec le soutien de l’armée. Les migrants qui arrivent d’Etats sûrs – donc aussi des pays voisins de la Suisse – doivent être retenus aux frontières. Enfin, il est hors de question que la Suisse accueille des requérants d’asile supplémentaires en provenance d’autres pays européens. 

 

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
25.09.2019, de Albert Rösti
Tous les partis sauf l'UDC ont refusé aujourd'hui au Conseil national que la Suisse gère de manière... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
10.09.2019
La Suisse compte actuellement déjà 8,5 millions d'habitants. Durant les 11 ans écoulés, la population de notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019
Depuis l’introduction de la libre circulation des personnes, nous n’avons plus été en mesure de décider par... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Armée

La sécurité de la population.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre