Participer
Communiqué de presse

La sécurité commence aux frontières nationales. L’UDC rend visite aux collaborateurs des douanes suisses à Bâle.

L’UDC s’engage depuis toujours pour plus de sécurité et donc plus de contrôles aux frontières nationales. La sécurité est la base de la liberté et de la prospérité de notre pays. En raison de l’ouverture des frontières depuis l’accord de Schengen, les migrants illégaux et les criminels entrent plus facilement dans notre pays. En marge de sa réunion à Bâle, le groupe parlementaire fédéral UDC a rencontré la direction de l’Office fédéral des douanes et de la sécurité des frontières (OFDF) et a pu ainsi se faire une idée de la situation directement sur place.

Chaque jour, ce sont plus de 2 millions de personnes, plus d’un million de véhicules, 21’000 camions et des milliers de tonnes de marchandises qui traversent nos frontières nationales. Les données qui suivent témoignent de l’importance des contrôles ; en une journée, les collaborateurs de l’OFDF enregistrent en moyenne :

  • 70 personnes faisant l’objet d’un avis de recherche ou d’une arrestation
  • 12 armes prohibées
  • 4 faux documents d’identités
  • 2.6 Kg de drogue
  • 51 séjours illégaux

Les collaborateurs de l’OFDF apportent en outre une contribution importante à la sécurité sur nos routes : ils retirent en effet quelque 34 camions défectueux de la circulation chaque jour.

Afin de s’informer à la source sur le travail et les défis à la frontière, le groupe parlementaire fédéral UDC a rencontré vendredi soir à Bâle la direction de l’OFDF et les collaborateurs de la Douane Nord, qui assurent la sécurité aux points de passage de la frontière avec la France et l’Allemagne. Ils ont notamment montré aux membres du groupe parlementaire fédéral UDC ce à quoi ils sont confrontés au quotidien, au moyen d’exemples pratiques. Lors de cette rencontre, le groupe UDC a également été informé sur l’avancée du programme DaziT, qui permettra de simplifier, d’optimiser et de numériser l’ensemble des processus douaniers, fiscaux et de contrôle d’ici 2026. Pour le président du groupe parlementaire UDC Thomas Aeschi, « la protection des frontières est centrale pour un pays souverain comme la Suisse ». Le récent oui populaire au projet Frontex le 15 mai dernier est certes à saluer dans la mesure où il permet de mieux protéger les frontières extérieures de l’UE, ce qui sert également les intérêts de la Suisse. Cela ne doit toutefois pas conduire à un nouveau démantèlement des frontières nationales. Toujours selon Thomas Aeschi, « la Suisse doit renforcer les contrôles à ses frontières nationales, car ce sont les Etats qui sont le plus à même de se protéger eux-mêmes. »

Pas d’entrée en matière sur la modification de la loi sur l’organisation de La Poste
Lors de sa réunion de ce jour à Bâle, le groupe parlementaire fédéral UDC a également décidé de ne pas entrer en matière sur la modification de la loi sur l’organisation de La Poste, proposée par le Conseil fédéral, loi visant à supprimer l’interdiction faite à PostFinance d’octroyer des crédits et des hypothèques. La Confédération exploiterait ainsi, de fait, sa propre banque et concurrencerait les banques cantonales et les banques privées.

L’UDC reconnaît toutefois la nécessité d’agir concernant la définition du mandat de service universel et demande donc au Conseil fédéral d’entamer cette discussion le plus rapidement possible, de manière globale. L’introduction d’une banque d’Etat combinée à des appétits politiques et idéologiques au sein d’un marché qui fonctionne ne constitue cela dit pas une solution acceptable.

Une rencontre « UDC proche de vous » réussie
Au terme de la séance de ce jour, le Conseiller fédéral Ueli Maurer et le groupe UDC sont allé à la rencontre de la population et des représentants de la section locale de l’UDC sur la place Meret Oppenheim à Bâle. De nombreuses personnes intéressées ont participé et se sont entretenues avec nos élus, dans une atmosphère conviviale.

La tentative de perturbation de cette rencontre pacifique par des milieux de gauche hostiles à la démocratie a tourné court grâce à l’intervention professionnelle de la police bâloise. L’UDC Suisse remercie les policière et les policiers pour leur précieux travail de protection des droits démocratiques fondamentaux.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
23.06.2022, de Werner Salzmann
Depuis la chute du mur de Berlin, la Suisse s’est payé le luxe de réduire ses dépenses... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
17.05.2022
Plus de 41% des étrangers condamnés peuvent rester en Suisse, ce bien que la Constitution prescrive leur... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Agriculture

Pour une production indigène.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord