Participer
Communiqué de presse

La stat. 2013 des étrangers confirme la nécessité d’intervenir dans le domaine de l’immigration

Les chiffres sont maintenant officiels: l’an passé, la Suisse a subi une immigration nette de plus de 85 000 d’étrangères et d’étrangers (155 401 immigrants contre 70 023 émigrants). Pour des raisons incompréhensibles, l’Office fédéral de la migration annonce dans son communiqué un solde migratoire d’un peu plus de 81 000 personnes. Quel que soit le chiffre retenu, il correspond de toute manière à la population de la ville de Lucerne. C’est dire l’urgence qu’il y a à appliquer l’initiative populaire "contre l’immigration de masse" approuvée par le peuple et les cantons.

Les chiffres sont maintenant officiels: l’an passé, la Suisse a subi une immigration nette de plus de 85 000 d’étrangères et d’étrangers (155 401 immigrants contre 70 023 émigrants). Pour des raisons incompréhensibles, l’Office fédéral de la migration annonce dans son communiqué un solde migratoire d’un peu plus de 81 000 personnes. Quel que soit le chiffre retenu, il correspond de toute manière à la population de la ville de Lucerne. C’est dire l’urgence qu’il y a à appliquer l’initiative populaire "contre l’immigration de masse" approuvée par le peuple et les cantons.

La statistique de l’année passée indique que l’augmentation de la population étrangère résidente (+ 61 570) est due à raison de 86% aux citoyennes et citoyens UE. Cette proportion met en évidence le rôle que joue la libre circulation des personnes dans l’immigration démesurée de ces dernières années. Il est donc d’une importance capitale d’adapter l’accord de libre circulation des personnes avec l’UE afin de redonner à la Suisse les moyens de gérer indépendamment l’immigration sur son territoire.
La statistique des étrangers indique aussi qu’une fois de plus environ 34 000 étrangères et étrangers ont été naturalisés. Chez les immigrants, 32% ont bénéficié du regroupement familial, près de 11% sont venus à des fins de formation et de perfectionnement et plus de 4,5% étaient des personnes sans activité lucrative. Cela signifie que la moitié seulement de l’immigration vise le marché du travail!
Ces faits confirment la nécessité d’une application rapide et rigoureuse de la nouvelle disposition constitutionnelle sur la gestion de l’immigration. Cette immigration de masse qui échappe à tout contrôle ne peut être freinée que par des plafonds et des contingents, par un système efficace donnant la priorité aux travailleurs résidents ainsi que par la limitation du regroupement familial et des prestations sociales.
 

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Exposé
partager l’article
10.01.2019, de Thomas Aeschi
L'UDC se distingue par sa politique continue et persévérante en faveur de la Suisse. Son groupe parlementaire... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
08.11.2018
Après la Commission des institutions politiques du Conseil national, la même commission du Conseil des Etats approuve... lire plus
éditorial
partager l’article
08.11.2018, de Gregor Rutz
Le Pacte mondial pour les migrations de l'ONU ne vise pas seulement à fixer des règles communes... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord