Participer
Communiqué de presse

L’accueil de migrants économiques du monde entier doit enfin cesser

La Suisse affronte une crise économique d’une ampleur historique. Le nombre de chômeurs a massivement augmenté durant le seul mois de mars et continuera sans doute de progresser, entraînant un accroissement de la pauvreté et, partant, une explosion des charges sociales. Néanmoins, la Confédération a enregistré en mars dernier plus de 900 nouvelles demandes d’asile. L’UDC exige que l’Etat aide en priorité les habitants de la Suisse. L’importation de migrants économiques et sociaux du monde entier doit être stoppée immédiatement.

En raison de la pandémie due au coronavirus, les requérants d’asile séjournant dans un pays tiers sûr ne peuvent pas immigrer en Suisse – à juste titre, d’ailleurs. Or, l’UDC constate avec étonnement que le nombre de requérants d’asile reste tout de même à un niveau élevé. Selon la statistique fédérale publiée aujourd’hui, 963 nouvelles demandes ont été déposées en mars dernier. Le nombre de requérants en provenance d’Erythrée, d’Afghanistan et de Turquie n’a presque pas reculé alors que celui des demandeurs algériens et angolais a même augmenté.

Ces nouvelles demandes proviennent manifestement pour une bonne part de personnes qui séjournent depuis quelque temps illégalement en Suisse ou que l’on fait venir en Suisse dans le cadre du regroupement familial. Selon la statistique de la Confédération, 25% des nouvelles demandes d’asile d’origine érythréennes ont été déposées par des personnes que l’on a fait venir directement par avion en Suisse via le regroupement familial.

Il est proprement consternant que ces pratiques soient toujours possibles dans la crise économique actuelle. Fin avril, 1,85 million de personnes, soit un tiers des salariés suisses, étaient au chômage partiel et plus de 150’000 au chômage complet. D’autres personnes perdront leur emploi, les experts pronostiquant un taux de chômage allant jusqu’à 7%. C’est dire qu’il est grand temps de veiller en priorité au bien-être des habitants de notre pays et de mettre immédiatement fin à cette importation directe de migrants économiques et sociaux provenant du monde entier.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
23.06.2022, de Michaël Buffat
Le statut de protection S pour les réfugiés ukrainiens ne doit être appliqué que temporairement. La gauche... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
20.05.2022
Le groupe parlementaire fédéral UDC s’est réuni à Bâle en amont de la session d’été. Ce dernier... lire plus
éditorial
partager l’article
15.05.2022, de Martina Bircher
La guerre en Ukraine a surtout poussé les femmes et les enfants à fuir. L’aide rapide et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Agriculture

Pour une production indigène.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord