Participer
Communiqué de presse

L’Agenda Intégration ne vise que les symptômes du mal

Le Conseil fédéral veut imposer dès le 1er mai prochain son « Agenda Intégration Suisse ». L’UDC s’oppose à ces mesures qui ne visent que les symptômes sans toucher au fond du problème. L’intégration n’est pas une tâche de l’Etat, mais doit être le résultat de la volonté personnelle de chaque étranger.

Le Conseil fédéral annonce qu’il a approuvé l’application de l’Agenda Intégration Suisse et l’indemnisation des cantons pour les frais causés par les mineurs non accompagnés du domaine de l’asile et des réfugiés. Ce train de mesures entre en vigueur le 1er mai. L’UDC rejette la politique d’intégration voulue par le gouvernement et, plus particulièrement, le triplement du forfait d’intégration ou de prise en charge. On ne peut s’empêcher d’y voir une tentative du Conseil fédéral d’amortir les effets négatifs de sa mauvaise politique d’asile. En fait, le gouvernement se contente de retarder le moment où les coûts se répercuteront complètement sur les cantons et les communes.

Non à l’intégration des personnes admises provisoirement
Cet Agenda Intégration ne combat que les symptômes du mal, si bien que l’UDC s’y oppose catégoriquement. Elle invite le Conseil fédéral et les autres partis à agir enfin contre les facteurs qui poussent le coût de l’asile à la hausse. Il s’agit, par exemple, de renvoyer systématiquement les personnes admises provisoirement et aussi de s’interroger sur la nécessité d’une onéreuse prise en charge de requérants d’asile prétendument mineurs.

L’UDC est en outre d’avis que l’intégration n’est pas en premier lieu une tâche de l’Etat. Une intégration efficace repose avant tout sur la volonté et l’engagement des personnes étrangères. L’Agenda Intégration comporte de surcroît le risque de mélanger les différentes catégories de réfugiés et de migrants. Comme leur statut l’indique, les personnes admises provisoirement doivent par principe être exclues des mesures d’intégration afin d’empêcher que Suisse attire encore plus de migrants économiques.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.08.2019
La Confédération annonce une fois de plus une baisse du nombre de demandes d'asile. Pure propagande, car... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
29.05.2019
Le Conseil fédéral a approuvé un concept permettant l'accueil direct de grands groupes de réfugiés. L'UDC s'oppose... lire plus
éditorial
partager l’article
06.05.2019, de Thomas Matter
L'immigration incontrôlée en Suisse pose de plus en plus de problèmes. Il reste aux Suissesses et aux... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord