Participer
Communiqué de presse

Le chantage de Bruxelles commence déjà

Hier les Suissesses et les Suisses ont approuvé l’accord de Schengen et cédé ainsi une large part d’autonomie à l’UE. Et aujourd’hui, l’UE montre son vrai visage. Les tentatives de chantage de…

(UDC) Hier les Suissesses et les Suisses ont approuvé l’accord de Schengen et cédé ainsi une large part d’autonomie à l’UE. Et aujourd’hui, l’UE montre son vrai visage. Les tentatives de chantage de Bruxelles sur la Suisse commencent déjà. Benita Ferrero-Waldner, commissaire UE aux affaires extérieures, a annoncé que l’accord de Schengen/Dublin ne pourrait pas entrer en vigueur si la Suisse dit non en septembre prochain à l’extension de la libre circulation des personnes.

Il n’y a pas si longtemps le Conseil fédéral assurait encore que Schengen/Dublin n’avait aucun rapport avec l’extension de la libre circulation des personnes en faveur des pays de l’est. Il a d’ailleurs séparé les deux objets et décidé de les soumettre au souverain à deux dates différentes. Au lendemain du vote sur Schengen, Bruxelles nous apprend le contraire. Les deux objets sont manifestement liés. Le Conseil fédéral n’a donc pas dit toute la vérité aux citoyens durant la campagne de votation ou il a informé malhonnêtement le peuple suisse. En tout état de cause, l’UE traite le Conseil fédéral et le peuple suisse comme des marionnettes.

Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose? Le jour après l’acceptation des accords bilatéraux I par le peuple, l’Allemagne a résilié l’accord avec la Suisse sur la navigation aérienne.

Tous cela n’est pas sérieux. Les Suisses ont été menés par le bout du nez des mois durant par les partisans de Schengen. L’UDC demande au Conseil fédéral de clarifier immédiatement la situation. Le gouvernement a-t-il commandé cette déclaration à Bruxelles pour faire pression sur le peuple suisse? Pourquoi ne se défend-il pas contre ce chantage?

Berne, 6 juin 2005

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Adrian Amstutz
Celles et ceux qui ne voteront pas pour l’UDC le 20 octobre aideront ceux qui expédient notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
L’UDC demande d’urgence le lancement d’un programme de revitalisation pour sauvegarder l’emploi en Suisse. Les crises politiques... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord