Participer
Communiqué de presse

Le Comité central de l’UDC Suisse soutient un engagement à 100% pour la sécurité

Réuni aujourd’hui à Näfels (GL), le comité central de l’UDC Suisse a été informé par un expert sur la situation actuelle en termes de criminalité et de sécurité. Il est évident pour l’UDC que le…

Réuni aujourd’hui à Näfels (GL), le comité central de l’UDC Suisse a été informé par un expert sur la situation actuelle en termes de criminalité et de sécurité. Il est évident pour l’UDC que le combat pour la sécurité doit être intensifié. Les grandes étapes dans cette démarche sont le renforcement du droit pénal, la récupération par la Suisse de sa marge de manœuvre en politique de migration ainsi que le succès de l’initiative UDC pour le renvoi des étrangers criminels. Les membres du comité central ont aussi examiné et adopté à l’unanimité une résolution concernant l’accord de Schengen à l’intention de l’assemblée des délégués de demain samedi.

La statistique criminelle 2009 de la Confédération produit des chiffres inquiétants. 48% des actes criminels commis en Suisse sont le fait d’étrangers dont 14% sont desdits touristes criminels et 4,4% des requérants d’asile. Les étrangers représentent plus de 70% de la population carcérale suisse. Cette situation intolérable est la conséquence de l’ouverture des frontières imposée par la libre circulation des personnes avec l’UE et surtout par l’accord de Schengen. Parallèlement, le Conseil fédéral et la majorité du Parlement s’obstinent à empêcher un renforcement du droit pénal. Le Parlement cherche à couler l’initiative UDC sur le renvoi par un contreprojet mou et inadapté. Face à ces agissements, le comité central de l’UDC a confirmé une fois de plus l’engagement du parti en faveur de la sécurité des citoyennes et des citoyens. Les dysfonctionnements doivent être mis au jour et les politiciens et autorités, qui en sont responsables, doivent être clairement désignés.

En adhérant à l’accord de Schengen, la Suisse a complètement abandonné le contrôle de l’immigration. L’UDC exige une analyse sérieuse et objective de la situation créée par cet accord. Jusqu’à ce jour les autorités ont été incapables de documenter des succès mesurables de l’accord de Schengen. L’unique conséquence objectivement établie de cet accord est une détérioration catastrophique de la statistique criminelle. Les coûts de cet accord sont énormes; le système d’information policière de Schengen n’a pas encore fait la preuve de son efficacité, beaucoup s’en faut, et la Suisse a déjà procédé à plus de cent modifications de son droit sur l’ordre de Bruxelles. Celles et ceux qui, comme le Conseil fédéral et des parties du Parlement, enjolivent la situation et font obstruction à un durcissement du code pénal et à l’expulsion des étrangers criminels, sont finalement responsables du malaise qui règne actuellement dans la population suisse. Fort de ces constats, le comité central a approuvé à l’intention de l’assemblée des délégués de demain une résolution sur la criminalité étrangère et l’accord de Schengen.

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
23.01.2019, de Roland Rino Büchel
Bruxelles attend de la Suisse qu'elle automatise le versement de milliards de francs à l'UE. Ajouté aux... lire plus
Conférence de presse
partager l’article
22.01.2019
L'UDC Suisse a tenu conférence de presse aujourd'hui à Berne pour prendre position sur la Politique agricole... lire plus
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Albert Rösti
L’UDC symbolise la liberté et la sécurité. A notre époque marquée par des migrations de populations entières... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord