Participer
Communiqué de presse

Le comité de l’UDC Suisse soutient un éventuel référendum contre le congé de paternité

Réuni aujourd’hui à Glattfelden (ZH), le comité de l’UDC Suisse a décidé de soutenir un éventuel référendum contre un congé de paternité imposé par l’Etat et financé par la collectivité. Il a en outre fait le bilan des élections fédérales de 2019 et adopté à l’intention de l’assemblée des délégués de demain ses mots d’ordre concernant les votations de février prochain.

Le congé de paternité approuvé par le Parlement fédéral durant la dernière session d’automne coûte au total plus d’un milliard de francs à l’économie et aux contribuables suisses. Respectant sa parole aussi après les élections, l’UDC combat avec détermination de nouveaux impôts et taxes. Le comité de l’UDC Suisse a donc décidé lors de sa séance d’aujourd’hui à Glattfelden (ZH) de soutenir un éventuel comité lançant un référendum contre cet onéreux congé de paternité imposé par l’Etat. Ce projet coûtant surtout cher aux petites et moyennes entreprises, le comité de l’UDC est consterné de constater que ni l’Union suisse des arts et métiers, ni l’Union patronale n’envisagent de lancer un référendum.

Rétrospective des élections 2019
Le comité de l’UDC a fait un premier bilan des élections fédérales de 2019. L’UDC reste certes de loin le premier parti de Suisse avec 25,6% des suffrages, mais elle a tout de même subi de lourdes pertes. La direction du parti présentera donc d’ici au mois de janvier 2020 un rapport détaillant les causes de cet échec et proposant des mesures de correction. Concrètement, il s’agira de chercher et d’analyser de concert avec les partis cantonaux les erreurs commises. 

Le comité de l’UDC dit deux fois non
Le 9 février 2020 les Suissesses et les Suisses voteront sur l’initiative populaire « Davantage de logements abordables » et sur une extension de la norme pénale contre le racisme. Le comité invite à l’unanimité l’assemblée des délégués, qui se tient demain à Niederglatt (ZH), de rejeter les deux projets.  Il s’oppose à l’initiative populaire parce que celle-ci constitue une atteinte massive au libre marché et que sa réalisation exigerait des millions de francs d’argent des contribuables pour subventionner la construction de logements. Quant au projet d’étendre le champ d’application de la norme pénale antiraciste, il est nuisible pour la démocratie, car sa formulation vague pourra être facilement abusée pour faire taire des adversaires politiques malaimés. Cette réforme n’apporte de toute manière rien, car la Constitution fédérale protège déjà tous les habitants de Suisse contre des discriminations de toutes sortes.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
12.11.2019
Durant la session d'hiver à venir, le Parlement fédéral examinera le projet dudit milliard pour la cohésion... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
06.11.2019
La décision du Conseil fédéral de maintenir à 1% le taux d'intérêt minimal dans la prévoyance professionnelle... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
31.10.2019
L'UDC Suisse est consternée de voir le Conseil fédéral accepter sciemment de graves inconvénients politiques, économiques et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Agriculture

Pour une production indigène.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord