Participer
Communiqué de presse

Le Conseil des Etats lèvera-t-il l’interdiction faite aux requérants d’asile de voyager dans leur pays?

Lundi prochain la Commission des institutions politiques du Conseil des Etats examinera plusieurs modifications de la législation sur l’asile et les étrangers. Ce projet est une tentative de plus de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga de marquer de son empreinte la politique à l’égard des étrangers. Contre la volonté explicite du Conseil national, la responsable du DFJP veut même lever l’interdiction faite aux requérants d’asile, aux personnes admises provisoirement et aux réfugiés de voyager dans leur pays d’origine.

Les requérants d’asile, qui sont engagés dans une procédure d’asile en Suisse, de même que les réfugiés reconnus n’ont pas le droit de se rendre dans leur pays d’origine. S’ils le font quand même, ils donnent la preuve qu’ils ne sont nullement persécutés dans leur patrie. Un départ de la Suisse en direction du pays d’origine, même par des voies détournées, doit donc entraîner l’arrêt immédiat de la procédure d’asile. Les voyages de réfugiés reconnus dans leur patrie doivent également être interdits. Les personnes qui se rendent tout de même dans l’Etat, dont elles prétendent qu’il les persécute, ont perdu leur droit de résider en Suisse.

Or, la conseillère fédérale propose que désormais les autorités acceptent que des réfugiés voyagent dans leur pays d’origine ou leur patrie où leur vie et leur intégrité physique sont prétendument menacées si bien qu’ils ont dû fuir. Il suffirait qu’ils expliquent aux autorités pourquoi ils n’ont pas eu l’intention de se placer sous la protection de leur pays d’origine ou pourquoi cette protection ne leur a pas été accordée. Il est évident que ces explications sont en règle générale incontrôlables (art. 63 al. 1bis projet LEtr).

Le PDC et le PLR s’en tiendront-ils à leurs annonces?
Le Conseil national a approuvé des motions  de l’UDC et du PLR réclamant une interdiction de voyager et la  Commission des institutions politiques du Conseil national a approuvé une initiative parlementaire dans ce sens (17.424, in. parl. Rutz). Par sa proposition la conseillère fédérale Sommaruga manifeste une fois de plus son mépris de la volonté du Parlement. Nous verrons lundi prochain si les conseillers aux Etats PDC et PLR contribuent à empêcher au moins cet abus de la tradition humanitaire de la Suisse – au profit des personnes qui sont réellement menacées dans leur pays d’origine.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
22.05.2018, de Adrian Amstutz
Aujourd’hui, la Confédération paie aux cantons, en sus de tous les autres coûts pour chaque réfugié reconnu... lire plus
Journal du parti
partager l’article
22.05.2018, de Barbara Steinemann
Pour que le réfugié apprenne à travailler, les communes paient pour des programmes d’intégration par le travail.... lire plus
éditorial
partager l’article
02.05.2018, de Adrian Amstutz
La Confédération verse aujourd'hui aux cantons un forfait d'intégration unique de 6000 francs par réfugié reconnu et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord