Participer
Communiqué de presse

Le Conseil fédéral a perdu tout sens de la mesure

C’est avec consternation que l’UDC a pris acte de la décision rendue publique aujourd’hui du Conseil fédéral d’augmenter les contingents de réfugiés accueillis l’an prochain. Ce projet est…

C’est avec consternation que l’UDC a pris acte de la décision rendue publique aujourd’hui du Conseil fédéral d’augmenter les contingents de réfugiés accueillis l’an prochain. Ce projet est complètement déplacé dans la situation actuelle. Le nombre de demandes d’asile déposées en Suisse cette année atteindra 30 000, soit trois fois plus qu’il y a cinq ans. Il s’agit d’un chiffre exceptionnellement élevé au niveau européen. Cet afflux de requérants pose des problèmes massifs qui attendent toujours une solution. La population souffre à de nombreux endroits d’une dégradation intolérable des conditions de vie. Il est donc hors de question pour l’UDC d’augmenter encore les contingents de réfugiés.

Il semble qu’une fois de plus le Conseil fédéral ait pris une décision en matière de contingents de réfugiés sans en informer le public. En avril dernier, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga avait déjà décidé d’accueillir des personnes de Somalie, d’Erythrée et du Soudan sans en informer la population suisse. Parallèlement, le Parlement est obligé de contraindre, moyennant des réformes légales, le Conseil fédéral de corriger enfin la situation dans le secteur de l’asile qui échappe à tout contrôle. Le département de Mme Sommaruga est manifestement incapable de garantir une exécution correcte de la législation sur l’asile.

Dans ces conditions, le mandat donné par le Conseil fédéral de préparer une augmentation des contingents de réfugiés paraît cynique. Renforcera-t-on la recherche de nouveaux emplacements pour installer des centres d’accueil? Le Conseil fédéral ne sent-il donc pas que l’état d’esprit dans la population est de plus en plus explosif face aux problèmes posés par des requérants d’asile criminels et récalcitrants?

Le Conseil fédéral rend ainsi un très mauvais service à la tradition humanitaire de la Suisse. L’idée en soi juste d’accueillir des contingents de réfugiés, qui retournent dans leur pays d’origine lorsque la situation s’y est stabilisée, n’est pas réalisable aussi longtemps que les structures de l’asile croulent sous le nombre de migrants économiques, de personnes abusant du droit d’asile et d’autres criminels. La responsabilité en incombe au Conseil fédéral qui n’est pas prêt à s’attaquer à ces problèmes en rendant la Suisse moins attractive pour ces individus indésirables.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Michaël Buffat
En publiant ses statistiques sur l’immigration et l’asile, la confédération tente de nous faire croire que la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
05.02.2019
En publiant sa dernière statistique de l'asile, la Confédération cherche une fois de plus à donner l'impression... lire plus
Exposé
partager l’article
26.01.2019, de Andreas Glarner
La Suisse, l'un des pays les plus attractifs et les plus performants au monde, doté de surcroît... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord