Participer
Communiqué de presse

Le Conseil fédéral capitule devant la pression de l’UE

Le Conseil fédéral veut étendre l’accord bilatéral de libre circulation des personnes à la Roumanie et la Bulgarie. Une fois de plus, le gouvernement s’empresse de satisfaire les intérêts de l’UE…

(UDC) Le Conseil fédéral veut étendre l’accord bilatéral de libre circulation des personnes à la Roumanie et la Bulgarie. Une fois de plus, le gouvernement s’empresse de satisfaire les intérêts de l’UE et fait passer au second plan ceux de la Suisse. Cette décision équivaut à une capitulation devant les pressions de l’Union européenne. L’UDC condamne une décision que le Conseil fédéral a prise alors que l’UE maintient ses exigences injustifiables dans le domaine fiscal.

L’UE atteint tous ses objectifs. Le Conseil fédéral se soumet à toutes les exigences de Bruxelles et obéit systématiquement à l’UE, obnubilé qu’il est par son objectif de faire entrer la Suisse dans l’Union européenne. Or, ces accords n’ont aucun intérêt pour la Suisse. Au contraire, l’UE ne rate pas une occasion pour s’arroger tous les avantages dans les négociations bilatérales tout en lançant des attaques de plus en plus grossières contre la souveraineté de la Suisse. La souveraineté fiscale, le secret protégeant les clients des banques et les autres avantages économiques de la Suisse dans la concurrence internationale sont en péril.

Tant que cette situation perdure, la Suisse n’a plus à faire de concessions à Bruxelles. L’Union européenne doit immédiatement et complètement renoncer à ses attaques dans le domaine fiscal. Aussi longtemps que l’UE ne déclare pas irrévocablement qu’elle renonce à mettre en question la souveraineté fiscale de la Suisse, il est exclu d’étendre la libre circulation des personnes à la Roumanie et la Bulgarie. Rappelons une fois de plus que cet accord donne à toutes les citoyennes et à tous les citoyens de Roumanie et de Bulgarie le droit d’immigrer librement en Suisse pour y travailler!

Il faut cesser de conclure des accords qui n’apportent que des avantages à l’UE. L’UDC exige qu’à l’avenir les traités et éventuelles extensions d’accords existant soient aussi intéressants pour la Suisse.

Si le litige fiscal avec l’UE n’est pas réglé avant les décisions sur l’extension de la libre circulation des personnes et si les intérêts de la Suisse continuent d’être ignorés dans les dossiers bilatéraux, l’UDC lancera un référendum contre ce projet d’accord.

S’agissant de la poursuite de la libre circulation des personnes après 2009, l’UDC demande que ce projet soit soumis au référendum obligatoire afin que le peuple suisse puisse se prononcer sur cette importante question.

Berne, 14 mars 2008

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
16.08.2019
La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) refuse de contrôler l'immigration et veut maintenir le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Le complot des valets de l'UE a franchi une nouvelle étape: le PLR, le PDC et le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Armée

La sécurité de la population.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord