Participer
Communiqué de presse

Le Conseil fédéral doit enfin clarifier sa politique européenne

Durant sa séance d’aujourd’hui, le groupe parlementaire UDC a notamment discuté de la session extraordinaire du 9 juin 2011 sur la politique européenne et sur les accords bilatéraux III. Les…

Durant sa séance d’aujourd’hui, le groupe parlementaire UDC a notamment discuté de la session extraordinaire du 9 juin 2011 sur la politique européenne et sur les accords bilatéraux III. Les parlementaires UDC demandent au Conseil fédéral de clarifier enfin sa position en politique européenne. Il n’est pas acceptable que le gouvernement prépare en cachette une large intégration institutionnelle dans l’UE pour ensuite lancer ce projet lorsque les élections fédérales 2011 seront passées. Il s’agit bien plus de retirer enfin la demande d’adhésion déposée à Bruxelles afin de clarifier et de renforcer la position de la Suisse à l’égard de l’UE.

Pour l’UDC, les choses sont claires: la demande d’adhésion toujours pendante à Bruxelles doit enfin être retirée. La Suisse doit clairement annoncer à l’UE qu’elle veut conserver sa souveraineté et qu’elle refuse, par conséquent, de s’engager dans des liens institutionnels et de reconnaître des juges étrangers. Une telle attitude renforcerait la position de la Suisse à l’égard de l’UE. L’argument avancé hier par la présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey, selon laquelle la demande d’adhésion était adressée à l' »ancienne » UE et serait donc sans objet aujourd’hui, est choquant et inadmissible. Si on suivait ce raisonnement, tous les traités et accords conclus avec la CEE de l’époque seraient aujourd’hui sans objet.

L’UDC est le seul parti politique à refuser rigoureusement une adhésion à l’UE et à oser dénoncer les problèmes que posent la libre circulation des personnes et l’accord de Schengen. Dans la discussion sur le retrait de la demande d’adhésion, les autres partis, notamment ceux du centre, ont l’occasion de prouver si effectivement ils sont sérieux quand ils affirment vouloir renoncer à l’objectif d’adhésion.

Soucis quant à la base de fonds propres de la Banque nationale
L’UDC observe avec inquiétude la baisse constante des fonds propres de la Banque nationale suisse. Cette situation s’explique notamment par les risques énormes que la BNS a pris en achetant des devises étrangères et en s’engageant auprès du Fonds monétaire international. Le groupe UDC déposera encore durant la session en cours diverses interventions parlementaires à ce sujet. Il s’agit notamment d’empêcher la BNS de vendre ses réserves d’or pour enjoliver les comptes.

Berne, 7 juin 2011

 

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Albert Rösti
C’est pire que ce que l’on craignait: incroyable, totalement inadéquat, inutilisable et destructeur. Ces pensées m’ont traversé... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Nadja Pieren
L’accord-cadre avec l’UE ne devrait pas être considéré comme une simple orientation politique prise à distance par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Albert Rösti
En approuvant l’accord-cadre avec l’UE, le PLR a franchi ses propres lignes rouges. Il brade des valeurs... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord