Participer
Communiqué de presse

Le Conseil fédéral et les autres partis ont peur d’une décision du peuple!

Le Conseil fédéral vient de promettre un versement de plus de 1,3 milliard de francs à l’UE sans obtenir une contrepartie notable. La moindre des choses serait de donner aux citoyennes et citoyens suisses la possibilité de se prononcer sur des projets financiers aussi lourds. Hier, tous les autres partis ont cependant refusé la demande de l’UDC d’ouvrir un débat urgent sur ce thème. L’attitude du PS est particulièrement décevante, les socialistes ne ratant pas une occasion pour réclamer à grands cris des votations populaires, par exemple sur les Jeux Olympiques ou l’acquisition d’un nouvel avion de combat. De toute évidence, la démocratie directe n’est pas pour les socialistes un pilier de notre Etat fédéral démocratique, mais uniquement un instrument dont on se sert pour faire passer des projets de gauche.

Ce matin le Bureau du Conseil national a refusé de surcroît d’ouvrir durant cette session parlementaire un débat urgent sur ledit « milliard pour la cohésion UE ». Ce sont là des choix d’une élite politique prétentieuse qui cherche de plus en plus souvent et à chaque occasion qui s’y prête à écarter le peuple des décisions afin de pouvoir imposer sa propre politique. Les citoyennes et les citoyens qui travaillent tous les jours et paient des impôts ne comptent plus. Le principe de base est pourtant évident: aux endroits où le peuple participe aux décisions politiques, la charge fiscale est toujours plus faible que là où le peuple est écarté du pouvoir. L’UDC continuera de se battre de toutes ses forces et à chaque occasion pour la sauvegarde et le renforcement de la démocratie directe.

Nous posons en outre dans ce contexte la question de savoir si la loi correspondante offre effectivement une base légale suffisante pour la mise à disposition de 200 millions de francs d’argent des contribuables en faveur de « projets de migration » en Europe du Sud. Nous exigeons du Conseil fédéral une réponse claire et nette à cette question.

L’UDC continuera malgré tout de s’engager au Parlement pour que ce versement de plus d’un milliard de francs à l’UE soit soumis au peuple.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
05.12.2017, von Yves Nidegger
Plus on revoit le film, moins on comprend le scénario : Leuthard est pénard accoudée au comptoir,... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2017, von Christoph Blocher
Le vote du 6 décembre 1992 sur l’adhésion à l’EEE/UE portait sur une question centrale : la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
28.11.2017
Le groupe parlementaire UDC a siégé aujourd'hui à Berne. Il a décidé à l'unanimité de déposer une... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@svp.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord