Participer
Communiqué de presse

Le Conseil fédéral s’entête et ignore les cantons et les commissions parlementaires!

Le Conseil fédéral s’entête et ignore les cantons et les commissions parlementaires! C’est un véritable affront de sa part que de refuser de lever plus rapidement les restrictions. La population et les entreprises continueront donc de supporter les chicaneries du gouvernement. Le conseiller fédéral Berset a réussi à faire passer toutes ses propositions et les deux conseillers fédéraux PLR n’ont manifestement pas le courage de le stopper.

Le Conseil fédéral s’entête et ignore les cantons et les commissions parlementaires! C’est un véritable affront de sa part que de refuser de lever plus rapidement les restrictions. La population et les entreprises continueront donc de supporter les chicaneries du gouvernement. Le conseiller fédéral Berset a réussi à faire passer toutes ses propositions et les deux conseillers fédéraux PLR n’ont manifestement pas le courage de le stopper.

  • L’UDC continue de demander la réouverture immédiate de toutes les branches et de toutes entreprises appliquant des concepts de protection.
  • Il faut mettre fin le plus rapidement possible à cette domination antidémocratique du Conseil fédéral.
  • Manquant de courage, les deux conseillers fédéraux PLR laissent manifestement agir Alain Berset à sa guise – au détriment des emplois suisses et des finances fédérales (de nouvelles dettes par milliards de francs et, par conséquent, des hausses d’impôts en sont la conséquence inévitable).

Marco Chiesa, président de l’UDC Suisse: « Les gens ont envie de vivre. La politique du Conseil fédéral rend malade une population saine. »

Esther Friedli, conseillère nationale et restauratrice: « C’est une pure chicanerie que d’empêcher les restaurants de rouvrir alors qu’ils ont mis en place des concepts de protection exemplaires. »

Monika Rüegger, conseillère nationale et initiatrice de la pétition « Des bistros pour les travailleurs »: « Plus de 300’000 personnes ont signé deux pétitions en faveur de la réouverture immédiate des restaurants. Le Conseil fédéral s’en moque complètement. »

Céline Amaudruz, conseillère nationale: « La politique sans courage du Conseil fédéral détruira encore plus de places de travail et de formation. »

 

Le Conseil fédéral exerce une domination antidémocratique

La majorité des cantons ont demandé avec insistance une levée plus rapide et plus large des restrictions. A côté de la commission de la santé du Conseil national, la commission de l’économie du Conseil des Etats (par 8 voix contre 2!) a exigé la réouverture des terrasses et des restaurants le 22 mars prochain.

D’une manière parfaitement antidémocratique le Conseil fédéral ignore les avis des cantons et des commissions des deux chambres législatives fédérales. Le conseiller fédéral Alain Berset n’a pas la moindre considération pour les plus de 300’000 signataires des pétitions « Stop Lockdown » et « Des bistros pour les travailleurs ».

Cette politique dictatoriale du Conseil fédéral doit cesser. Le gouvernement ne doit plus pouvoir décider seul des mesures de fermeture! L’UDC a déposé à cet effet par l’intermédiaire de la conseillère nationale Magdalena Martullo-Blocher une intervention à la commission de l’économie: « Avant d’édicter des mesures ayant des conséquences économiques importantes comme l’interdiction d’exercer certaines professions ou la fermeture d’exploitations, il (le Conseil fédéral) doit demander l’assentiment des commissions parlementaires concernées. » Cette disposition doit être ajoutée à l’article 1 de la loi Covid-19.

Le refus d’ouvrir même les terrasses des restaurants est une pure chicanerie et une démonstration de force. Cette décision ne repose sur aucune base de données valable. Le canton des Grisons, qui permet depuis deux mois l’ouverture des terrasses dans les stations de ski et qui a lancé le programme de tests de masse de loin le plus important de Suisse, se situe, en ce qui concerne les valeurs définies par le Conseil fédéral, largement en dessous de la moyenne suisse et aussi sous la valeur à partir de laquelle le Conseil fédéral prévoit l’ouverture de tous les restaurants! Bref, les mesures du Conseil fédéral sont simplement des chicaneries et il est d’autant moins compréhensible que les deux conseillers fédéraux PLR soutiennent le programme Covid-19 parfaitement arbitraire d’Alain Berset.

partager l’article
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
05.10.2022, de Marco Chiesa
Dès cet hiver, la Suisse risque de manquer d’électricité, faute à l’échec de la stratégie énergétique de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
30.09.2022
Pénurie d'électricité, blackouts, explosion des prix, toujours moins d'électricité et des coûts dépassant largement les 300 milliards... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
25.09.2022
Le OUI du peuple à la réforme de l'AVS est un pas important vers des rentes sûres... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Agriculture

Pour une production indigène.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Armée

La sécurité de la population.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord