Participer
Communiqué de presse

Le Conseil fédéral veut gaspiller 6,154 milliards de francs pour les fantaisies scientifiques de l’UE

Pouvez-vous citer de mémoire un seul résultat tangible du programme de recherche UE « Horizon »? Non? Mais cela n’empêche pas le Conseil fédéral de vouloir dépenser 6,154 milliards de francs pour participer à ce programme. Alors que la pandémie Covid-19 pousse la Suisse vers la plus grande crise économique de ces dernières décennies et que le financement des conséquences de cette crise n’est absolument pas assuré, le Conseil fédéral veut gaspiller des milliards de francs pour participer aux fantaisies scientifiques de l’UE. Une attitude proprement irresponsable.

On ne sait encore rien de la future conception des programmes de recherche de l’UE. Il paraît que le Conseil des ministres et le Parlement UE y travaillent. Pays non-membre de l’UE, le Suisse a tout juste le droit d’y assister en spectatrice. On ne connaît pas non plus les futures conditions de participation qui seront imposées à la Suisse. La seule chose que l’on sait, c’est que le Conseil fédéral est prêt à dépenser des milliards de francs pour des projets inconnus et pour une participation suisse tout aussi ignorée. La participation au programme de recherche européen « Horizon » coûtera en tout cas beaucoup plus cher que jusqu’ici. Le gouvernement demande 6,154 milliards de francs au Parlement pour la période 2021 à 2027, soit près de 1,8 milliard de francs de plus que pour le programme en cours. Les contributions obligatoires de la Suisse augmentent de 37%, lit-on dans le message proposant ces crédits au Parlement.

Il n’y a eu jusqu’ici aucune négociation entre la Suisse et l’UE. Comme de coutume face à Bruxelles, le Conseil fédéral se prépare servilement à accepter n’importe quel « compromis » dans les futures négociations. Sauf votre respect, Mesdames et Messieurs du Conseil fédéral, ce comportement est faible, très faible.

En quittant l’UE, la Grande-Bretagne a privé le programme « Horizon » des meilleures universités que possède l’Europe. On ne sait pas dans quelle mesure les Britanniques poursuivront leur collaboration scientifique avec l’UE et ce point n’a pas encore été négocié.

Il serait stratégiquement beaucoup plus judicieux de mettre au point une collaboration scientifique avec la Grande-Bretagne et d’ouvrir éventuellement de concert avec le Royaume-Uni des négociations avec l’UE au lieu de se laisser exploiter sans gêne aucune par Bruxelles. La Suisse a le droit de faire des recherches scientifiques avec les meilleurs partenaires et n’a pas à gaspiller des milliards de francs dans une collaboration avec des universités médiocres de l’UE.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Consultation
partager l’article
08.02.2022
L’UDC rejette fermement le projet de loi qui, de l’aveu même du Conseil fédéral, entre en contradiction... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2022, de Guy Parmelin
Pour que les entreprises puissent prospérer et créer des emplois attrayants, elles ne doivent pas être entravées... lire plus
Exposé
partager l’article
03.08.2021, de Diana Gutjahr
Le marché du travail suisse, relativement libéral, est menacé. Il faut plus de flexibilité. Il faut mettre... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord