Participer
Communiqué de presse

Le Département Leuenberger ignore les vrais problÈmes

Le conseiller fédéral Moritz Leuenberger et son département sont très actifs depuis quelque temps. En revanche, les vrais problèmes, qui tombent dans le domaine de compétence de ce département,…

(UDC) Le conseiller fédéral Moritz Leuenberger et son département sont très actifs depuis quelque temps. En revanche, les vrais problèmes, qui tombent dans le domaine de compétence de ce département, sont oubliés. Les premières victimes de ce laisser-aller sont les automobilistes et les consommateurs d’électricité. Les usagers de la route sont de plus en plus mis à contribution financièrement par l’activisme du DETEC et les consommateurs doivent supporter des hausses massives du prix de l’électricité parce que ce département ne fait pas son travail.

Le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) et son chef, le conseiller fédéral Moritz Leuenberger, s’obstinent dans leur activisme idéologique dirigé contre les automobilistes au lieu de s’occuper des problèmes urgents. Ainsi, le chef du DETEC a récemment lancé l’idée de financer les mesures de protection contre les inondations avec le produit d’une taxe CO2 prélevée sur les carburants. Parallèlement, le DETEC continue manifestement de travailler sur des projets de péage routier urbain alors que le Parlement a biffe ce thème dans le programme de législature. Bref, la discrimination du trafic routier motorisé se poursuit pendant que les transports ferroviaires bénéficient de subventions supplémentaires alors que l’échec de la politique de transfert de la route au rail est patent.

L’extension de l’infrastructure de transport doit obéir aux principes de l’économie. Il faut dans tous les cas choisir le mode de transport le plus efficace en termes d’utilité/coûts et cesser de privilégier unilatéralement les transports ferroviaires.

A côté de ces dysfonctionnements dans la politique des transports, on constate que les problèmes les plus brûlants du domaine énergétique attendent toujours une solution. Le conseiller fédéral socialiste milite en première ligne comme adversaire résolu de l’énergie nucléaire. Jusqu’ici son département ne s’est jamais engagé clairement en faveur de l’énergie nucléaire et hydraulique, mais il poursuit sa stratégie déplacée qui consiste à favoriser des agents énergétiques excessivement chers et peu efficaces. Là encore, le chef du DETEC néglige le mandat que lui a donné le Conseil fédéral et qui vise en priorité à garantir la sécurité de l’approvisionnement énergétique de la Suisse. Les grandes centrales électriques sont évidemment les principaux piliers de cette stratégie.

Il s’agit donc de prendre immédiatement des mesures efficaces en politique énergétique pour atténuer les effets de l’explosion des prix sur le marché de l’électricité. Dans un premier temps, il faudra empêcher toute nouvelle disposition renchérissant ou restreignant la production électrique. L’accent doit être mis sur l’approvisionnement en électricité avantageuse produite en Suisse. L’UDC a formulé des exigences claires à ce propos et elle défendra ces positions dans le débat parlementaire urgent qui, à la demande de l’UDC, a été fixé au premier octobre. Il faudra, entre autres, examiner une suspension de la loi sur l’approvisionnement électrique et réviser l’ordonnance correspondante.

Le conseiller fédéral Leuenberger doit enfin agir et veiller à ce que son département s’occupe des vrais problèmes.

Berne, 19 septembre 2008

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
22.08.2019, de Christian Imark
Le projet de loi sur le CO2, que la commission de l'environnement du Conseil des Etats a... lire plus
Consultation
partager l’article
04.07.2019
L'UDC soutient ce projet de loi à la condition qu'il soit définitivement exclu que la Confédération participe... lire plus
Consultation
partager l’article
04.07.2019
L'UDC n'est pas d'accord avec le projet d'ordonnance mis en consultation. Celui-ci contient des points qui ont... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Agriculture

Pour une production indigène.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord