Participer
Communiqué de presse

Le groupe parlementaire UDC rejette l’accord sur un impôt libératoire avec l’Allemagne et le Royaume

Le groupe parlementaire UDC s’est réuni aujourd’hui à Berne dans la perspective de la session spéciale de deux jours du Conseil national sur le programme de la législature. Outre ce programme, les…

Le groupe parlementaire UDC s’est réuni aujourd’hui à Berne dans la perspective de la session spéciale de deux jours du Conseil national sur le programme de la législature. Outre ce programme, les parlementaires UDC ont examiné les accords sur un impôt libératoire avec l’Allemagne et le Royaume-Uni. A leurs yeux, le Conseil fédéral a fait beaucoup trop de concessions à l’Allemagne et au Royaume-Uni en négociant ce printemps les protocoles de modification des accords sur un impôt libératoire. Ces conventions affaiblissent la place financière suisse, minent la sphère privée des clients des banques et entraînent la perte quasi-totale des affaires bancaires avec les clients de ces pays. Ils coûteront donc de nombreux emplois à la Suisse. Le groupe parlementaire UDC unanime rejette donc ces accords.

Pour l’UDC, le modèle d’un impôt à la source libératoire, qui se base sur le principe de l’impôt anticipé pratiqué en Suisse, constitue une possibilité de régulariser les éventuelles fortunes étrangères non imposées auprès des banques suisses tout en sauvegardant le secret protégeant les clients des banques. Cependant, l’UDC n’est pas prête à conclure un tel accord à n’importe quel prix. Aussi refuse-t-elle les conventions négociées avec l’Allemagne et le Royaume-Uni parce qu’une fois de plus le Conseil fédéral a cédé aux pressions étrangères. Dans la forme proposée, ces accords contiennent des taux d’imposition prohibitifs, ont un effet confiscatoire pour les successions, permettent à des autorités étrangères de faire des contrôles en Suisse, ne clarifient absolument pas le traitement des données bancaires volées, entraînent des frais d’application considérables et ne garantissent d’aucune manière l’accès aux marchés des institutions financiers suisses.

Clarifier la fonction du programme de la législature
Le groupe parlementaire UDC a décidé de déposer une initiative parlementaire concernant le programme de la législature. Rituel se répétant tous les quatre ans, cette planification n’a guère de sens dans sa forme actuelle. Le rôle de cet instrument n’est pas clairement défini et le programme de législature ne fixe ni priorités, ni points forts. L’UDC propose donc que le programme de la législature soit à l’avenir un rapport du Conseil fédéral sur ses objectifs de la législature en cours et que le Parlement se contente d’en prendre acte. Il faut en outre adapter la structure de ce programme de manière à ce que les priorités et points fort soient clairement visibles. Dans ce même ordre d’idée, le groupe UDC déposera une proposition de renvoi à la session spéciale en cours en demandant que le Conseil fédéral soit invité à préciser ses formulations et objectifs dans l’arrêt fédéral sur le programme législatif.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
12.11.2019
Durant la session d'hiver à venir, le Parlement fédéral examinera le projet dudit milliard pour la cohésion... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
06.11.2019
La décision du Conseil fédéral de maintenir à 1% le taux d'intérêt minimal dans la prévoyance professionnelle... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
01.11.2019
Réuni aujourd'hui à Glattfelden (ZH), le comité de l'UDC Suisse a décidé de soutenir un éventuel référendum... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord