Participer
Communiqué de presse

Le groupe parlementaire UDC soutient une agriculture productrice

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd’hui d’autres objets de cette session d’automne des Chambres fédérales. Dans le débat sur la politique agricole 2014-2017, les parlementaires UDC…

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd’hui d’autres objets de cette session d’automne des Chambres fédérales. Dans le débat sur la politique agricole 2014-2017, les parlementaires UDC s’engagent pour une augmentation du revenu agricole en donnant la priorité à la production indigène. Or, le projet du Conseil fédéral ne répond pas à cette exigence. L’UDC demande donc son renvoi avec le mandat de donner une plus grande place à la sécurité de l’approvisionnement national, donc à une agriculture productrice. Le groupe a en outre déposé une interpellation urgente exigeant encore durant cette session un débat sur la place financière suisse et sur la sauvegarde d’un système fiscal compétitif (en allemand).

Le projet gouvernemental de politique agricole 2014-2017 affaiblit l’agriculture productrice, donc les familles paysannes. La sauvegarde des bases de production devrait permettre aux paysannes et paysans d’au moins maintenir, voire d’augmenter le taux d’auto-approvisionnement actuel de la Suisse avec des denrées alimentaires saines et produites près du marché. Cette politique est plus raisonnable d’un point de vue écologique que d’augmenter les importations de produits transportés au-delà des continents. La problématique de la dépendance croissante de l’étranger en matière de denrées alimentaires et fourragères devient de plus en plus aiguë.

Le groupe UDC a aussi adopté aujourd’hui une interpellation urgente sur la place financière et le système fiscal. La manière dont le Conseil fédéral prétend « défendre » la place financière suisse et l’indépendance du système fiscal helvétique suscite de nombreuses questions. Il serait grand temps que le gouvernement mette en place une stratégie de défense claire et cohérente au lieu de céder constamment aux pressions étrangères. Le Parlement doit ouvrir un débat urgent sur ce thème. Le Conseil fédéral devra répondre notamment aux questions relatives à la sécurité du droit, au transfert de données concernant des collaborateurs de banques suisses aux Etats-Unis, aux accords sur un impôt libératoire ainsi qu’aux pressions exercées par l’UE et l’OCDE sur le système fiscal suisse.

Interpellation urgente « Pressions sur la place financière suisse et notre système fiscal » (en allemand)

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.08.2019
L'UDC juge positives les modifications que le Conseil fédéral a apportées à sa politique agricole. Il s'agit... lire plus
Consultation
partager l’article
05.08.2019
Le Conseil fédéral a été chargé par le biais de la motion 15.3416 de la conseillère nationale... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Agriculture

Pour une production indigène.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Armée

La sécurité de la population.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord