Participer
Communiqué de presse

Le groupe UDC demande davantage de sécurité en suisse

Le groupe UDC rejette à l’unanimité une interdiction de conserver l’arme militaire à domicile. Pour accroître la sécurité en Suisse, les parlementaires UDC recommandent en revanche l’examen rapide…

(UDC) Le groupe UDC rejette à l’unanimité une interdiction de conserver l’arme militaire à domicile. Pour accroître la sécurité en Suisse, les parlementaires UDC recommandent en revanche l’examen rapide de l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels.

Le projet d’interdire la conservation de l’arme militaire à domicile comporte plusieurs risques. Cette interdiction donne une fausse impression de sécurité et remet en question la maturité et la responsabilité individuelle du citoyen. Cet affaiblissement du système de milice menace la souveraineté, l’indépendance ainsi que la neutralité permanente, armée et intégrale de la Suisse. La mission de l’armée suisse est de défendre le pays. Le système de l’armée de milice doit donc être renforcé et l’état de préparation de l’armée amélioré. Pour atteindre ces objectifs, il est indispensable que le soldat suisse puisse disposer de son arme. Pour des raisons de politique de sécurité, il est proprement aberrant de vouloir stocker les armes militaires de manière centralisée. Il suffirait de quelques attaques ciblées pour rendre la Suisse sans défense. L’UDC demande à l’unanimité que l’arme d’ordonnance soit gardée à domicile et elle s’engage en faveur d’un droit libéral des armes.

Il faut, en revanche, rétablir la sécurité des citoyennes et des citoyens en Suisse. Les récents événements illustrent l’urgence de cette revendication. Conséquence de la mollesse du droit pénal des mineurs, une jeune femme de 16 ans a été assassinée à Baden. Le meurtrier présumé était connu de la police et l’autorité concernée a même envisagé son internement. A Volketswil (ZH) un jeune Kosovar a tué d’un coup de feu son amie suisse dans une voiture. Ces cas montrent une fois de plus à quel niveau il faut intervenir pour rétablir la sécurité en Suisse: il faut durcir le droit pénal – notamment le droit pénal des mineurs – et le droit des étrangers et l’appliquer dans toute sa rigueur. En outre, l’initiative sur l’internement doit être immédiatement concrétisée pour réduire le danger émanant de criminels récidivistes potentiels. S’agissant des criminels étrangers, l’expulsion doit être systématiquement ordonnée dans les cas graves. Il faut, pour améliorer la sécurité des citoyennes et des citoyens, que les autorités judiciaires mettent fin à leur coupable complaisance à l’égard des malfaiteurs.

En conclusion, l’UDC demande le durcissement du droit pénal, la concrétisation et l’application rigoureuse de l’initiative sur l’internement ainsi qu’une votation rapide sur l’initiative populaire « pour le renvoi des étrangers criminels ».

Berne, 10 mars 2009

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
16.08.2019
La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) refuse de contrôler l'immigration et veut maintenir le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
Conférence de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord