Participer
Communiqué de presse

Le groupe UDC pour la sécurité et la souveraineté

Le groupe parlementaire fédéral UDC s’est réuni aujourd’hui à Berne pour préparer la session d’automne des Chambres fédérales. Il a confirmé son soutien à l’acquisition de nouveaux avions de…

Le groupe parlementaire fédéral UDC s’est réuni aujourd’hui à Berne pour préparer la session d’automne des Chambres fédérales. Il a confirmé son soutien à l’acquisition de nouveaux avions de combat. La Suisse a besoin d’une défense aérienne efficace pour garantir sa sécurité. Le groupe UDC a par ailleurs rejeté l’accord helvético-américain visant à faciliter l’application du FATCA (Foreign Account Tax Compliance Act). Il est hors de question que la Suisse se fasse dans ce domaine, pas plus que dans d’autres, l’exécutant des Etats-Unis alors que le procédé américain est intolérable du point de vue de l’Etat de droit.

L’UDC veut une défense nationale crédible et une armée de milice performante qui puisse garantir la souveraineté et la neutralité suisses. Un dispositif de contrôle de l’espace aérien suisse en fait partie. Le groupe UDC s’est donc prononcé à l’unanimité pour l’achat des nouveaux avions de combat Gripen qui remplaceront les vieux Tiger.

Les parlementaires UDC demandent cependant aussi au Conseil fédéral qu’il mette à disposition de l’armée les moyens financiers dont elle a besoin pour remplir sa mission. Il est évident aux yeux de l’UDC que les nouveaux avions ne peuvent être achetés que si le financement est assuré et si d’autres secteurs de l’armée ne sont pas négligés pour autant. Cela signifie notamment que le Conseil fédéral doit enfin exécuter le mandat que lui a donné le Parlement, à savoir la fixation d’un plafond de dépenses d’au moins cinq milliards de francs pour l’armée.

Pour obtenir des informations fiscales sur leurs citoyens, les Etats-Unis veulent imposer leur droit national dans le monde entier moyennant ladite loi FATCA au mépris de la souveraineté des autres pays. Les fournisseurs de prestations financières sont menacés pénalités fiscales. Pour l’UDC, il va de soi que la Suisse n’a pas à se plier à des règles dictées par les Etats-Unis qui équivalent à une perte massive de souveraineté. Il est donc hors de question de conclure un traité dans ce domaine. On évite ainsi au moins que la Suisse, en tant qu’Etat souverain, se soumette à la conception impérialiste américaine du droit. Cet accord prévoit de surcroît une reprise dynamique du droit américain par la Suisse, ce que l’UDC rejette par principe. L’UDC estime que les instituts financiers, qui veulent se soumettre aux règles FATCA, doivent conclure directement une convention avec les autorités américaines.

 

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
23.01.2019, de Roland Rino Büchel
Bruxelles attend de la Suisse qu'elle automatise le versement de milliards de francs à l'UE. Ajouté aux... lire plus
Exposé
partager l’article
18.01.2019, de Christoph Blocher
Discours de l'Albisgüetli du 18 janvier 2019 à l'occasion de la 31e assemblée de l'Albisgüetli de l'UDC... lire plus
Exposé
partager l’article
10.01.2019, de Peter Keller
Deux heures et demie du matin… lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord