Participer
Communiqué de presse

Le groupe UDC rejette le contreprojet à l’initiative « entreprises responsables »

Les auteurs de l’initiative populaire « Entreprises responsables – pour protéger l’être humain et l’environnement » veulent imposer aux entreprises des entraves uniques au monde. Toutes les entreprises, les grandes, les moyennes et les petites, seraient responsables de prétendues atteintes aux droits de l’homme ou à l’environnement. L’UDC rejette aussi bien cette initiative extrême qu’un éventuel contreprojet. Par ailleurs, les parlementaires UDC ont décidé de déposer plusieurs interventions. Il s’agit par exemple de retirer au Conseil fédéral la compétence de fixer de sa propre autorité des contingents de réfugiés devant être accueillis en Suisse.

Une responsabilité des entreprises sans qu’il n’y ait faute de leur part et s’étendant de surcroît aux éventuels délits commis par des fournisseurs dépendants ou des filiales serait unique au monde et fatale pour l’économie suisse. Les entreprises sises en Suisse devraient être constamment à même de faire la preuve qu’elles ont manifesté « une diligence raisonnable », faute de quoi elles seraient tenues de verser des dommages et intérêts. Une telle construction juridique et l’inversion du fardeau de la preuve qu’elle entraîne seraient tout simplement insupportables pour les entreprises suisses. La Commission des affaires juridiques du Conseil des Etats a composé un contreprojet à l’initiative extrême sur la responsabilité des entreprises. Ce texte prévoit également un examen obligatoire de la diligence des entreprises ainsi que la responsabilité d’un grand nombre d’entreprises domiciliées en Suisse pour d’éventuelles violations des droits de l’homme à l’étranger. Le groupe UDC a examiné aujourd’hui ce contreprojet et il a décidé à l’unanimité de le rejeter. Cet objet sera traité lundi 11.12.2017 à la Commission des affaires juridiques du Conseil national.

Le groupe a ensuite adopté plusieurs interventions dans le domaine de l’asile. Une initiative parlementaire demande que le regroupement familial pour les personnes admises provisoirement soit provisoirement stoppé. Une autre intervention vise à interdire le versement de plusieurs aides au retour à des requérants dont la demande d’asile a été refusée. En outre, l’UDC souhaite retirer au Conseil fédéral la compétence de faire venir de sa propre autorité des grands groupes de réfugiés en Suisse. Ce genre de décision devrait à l’avenir être prise par le Conseil national et le Conseil des Etats et non plus par le seul Conseil fédéral.

Il arrive régulièrement que des invalides simulateurs obtiennent frauduleusement des prestations de l’assurance-invalidité ou de l’assurance-accident. Plusieurs communes ont donc décidé de surveiller les assurés et elles ont eu du succès. La Cour européenne des droits de l’homme a cependant statué que la Suisse avait besoin d’une base légale détaillée pour pouvoir effectuer ce genre d’observation. Le groupe UDC a apporté aujourd’hui son soutien unanime à une initiative parlementaire qui propose une base légale pour la surveillance de personnes soupçonnées de percevoir abusivement des prestations d’assurance.

partager l’article
Themen
plus sur le thème
Consultation
partager l’article
06.12.2017
éditorial
partager l’article
21.11.2017, von Thomas Matter
Ladite "initiative pour des multinationales responsables" menace l'économie, l'emploi et, partant, la prospérité de la Suisse. C'est... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
24.11.2016
Le Conseil fédéral a pris plusieurs décisions qui sont inacceptables aux yeux de l'UDC. Il s'agit tout... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@svp.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord