Participer
Communiqué de presse

Le groupe UDC veut décharger la classe moyenne

Le groupe UDC a rencontré aujourd’hui vers midi des chefs d’entreprise à Willisau (LU). Le soir, les parlementaires UDC en compagnie des conseillers fédéraux Ueli Maurer et Guy Parmelin ont répondu aux questions et suggestions de la population. L’UDC entend alléger la charge fiscale qui écrase la classe moyenne et demande que l’explosion des primes d’assurance maladie soit compensée par une augmentation des déductions forfaitaires dans l’impôt fédéral direct. Le groupe s’est prononcé à l’unanimité pour une intervention dans ce sens.

Le groupe parlementaire UDC s’est réuni à Willisau pour préparer la session de printemps des Chambres fédérales. Il a notamment examiné la motion de Jean-Pierre Grin dont le Conseil des Etats discutera probablement le 6 mars prochain. Cette intervention invite le Conseil fédéral à adapter la loi sur l’impôt fédéral direct afin que la hausse constante des primes d’assurance maladie soit compensée par une augmentation des déductions forfaitaires dans l’impôt fédéral direct. Concrètement, il s’agit de permettre aux personnes célibataires de déduire de leur revenu imposable 3000 francs au lieu de 1700 comme actuellement. Les couples pourraient déduire 6100 francs (3500 francs aujourd’hui) et chaque enfant ou personne nécessiteuse donnerait droit à une déduction de 1200 francs (700 francs aujourd’hui).

Le groupe UDC a de surcroît décidé de déposer une interpellation urgente concernant la condamnation de l’UBS en France.

La surrèglementation nuit à l’économie
Avant et après sa séance le groupe UDC a eu des contacts avec la population et les milieux économiques de Willisau. Le matin les parlementaires ont participé au forum économique de l’UDC Willisau dans l’entreprise BRACK.CH/Competec Logistik SA. Durant le débat en table ronde les représentants de BRACK.CH ont expliqué de manière impressionnante à quel point la surrèglementation et la bureaucratie imposées par les pouvoirs publics compromettent la compétitivité des entreprises suisses.

En début de soirée les membres du groupe, de même que les conseillers fédéraux et représentants cantonaux UDC se sont mêlés à la population locale dans le cadre d’une collation faite de bière et de saucisses.

 

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Thomas de Courten
La prévoyance vieillesse reste un sujet brûlant. Ce n’est qu’avec une UDC qui ressort renforcée des élections... lire plus
Consultation
partager l’article
05.03.2019
L'UDC soutient en principe l'objectif de la modification de la loi sur la surveillance des assurances (LSA).... lire plus
Consultation
partager l’article
01.03.2019
L'UDC doute de ce que la révision que vous proposez permette d'atteindre l'objectif de l'initiative parlementaire 16.411.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Religions

S’engager pour nos valeurs

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord