Participer
Communiqué de presse

Le moment est venu d’aider en priorité la population suisse!

La pandémie du coronavirus fait progresser la pauvreté en Suisse. Le confinement pousse des milliers de personnes au bord de la ruine et, parallèlement, la dette publique explose. Face à cette crise économique, il n’est pas acceptable que Suisse continue de distribuer à l’étranger des milliards de francs d’argent des contribuables. L’UDC proposera donc demain à la Commission de politique extérieure du Conseil national de réduire de moitié l’aide suisse au développement qui dépasse 11 milliards de francs. Cet argent des contribuables doit désormais profiter aux personnes tombées dans la détresse en Suisse.

La situation de l’économie suisse est dramatique et entraîne des conséquences catastrophiques pour de nombreux habitants de ce pays: baisse du salaire, voire suppression complète du revenu, beaucoup se retrouvent devant le néant total. Il n’est pas tolérable dans cette situation que la Confédération continue de verser des milliards de francs d’argent des contribuables à l’étranger. Dans la crise actuelle, cet argent doit profiter à ceux auxquels il appartient, c’est-à-dire aux habitants de Suisse.

Lors de la séance de demain lundi de la Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-CN), les représentants de l’UDC inviteront le Conseil fédéral à stopper immédiatement le versement des contributions au développement et à la cohésion. Une partie des fonds destinés aux crédits d’engagement pluriannuels pour la coopération internationale entre 2021 et 2024 doit être déviée au profit de la lutte contre la pandémie et contre la crise qu’elle a provoquée. Concrètement, il s’agit de réduire de moitié le montant de plus de 11 milliards de francs prévu pour l’aide au développement, en exceptant toutefois l’aide humanitaire. Entre 2000 et 2019, les dépenses annuelles de la Confédération pour la coopération internationale ont passé de 1,5 à plus de 3 milliards de francs. La proposition de l’UDC consiste donc à ramener ces contributions à leur niveau de 2000.

Progression massive de la pauvreté et des charges sociales, baisse des recettes fiscales

Les dommages économiques provoqués en Suisse par la pandémie due au coronavirus ont atteint une ampleur historique. Jusqu’à mercredi soir dernier, plus de 1,7 million de salariés sont au chômage partiel selon les informations du Secrétariat d’Etat à l’économie. Ce chiffre correspond à plus d’un quart des personnes exerçant une activité lucrative. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont de surcroît perdu leur emploi ces dernières semaines. Les experts prévoient que le chômage pourrait atteindre 7%. C’est dire que la pauvreté et, avec elle, les charges sociales augmenteront massivement en Suisse. Parallèlement les recettes fiscales diminueront fortement. Au seul niveau fédéral, des prévisions optimistes annoncent un déficit de 20 milliards de francs. Distribuer dans ces conditions plus de 11 milliards de francs à l’étranger est un comportement hautement irresponsable et une trahison de la propre population.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
08.09.2020
Le groupe parlementaire fédéral UDC s'est prononcé aujourd'hui pour l'entrée en matière sur la loi Covid-19 afin... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
29.08.2020
Le groupe parlementaire UDC s'est réuni à Delémont (JU) pour préparer la session d'automne des Chambres fédérales.... lire plus
Papier de position
partager l’article
27.07.2020
en lire plus
Thèmes et positions
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Armée

La sécurité de la population.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord