Participer
Communiqué de presse

le parlement trompe le peuple

L’UDC condamne sévèrement la fusion des deux projets de libre circulation des personnes. Par ce procédé antidémocratique le Parlement tente de placer le peuple sous tutelle. La poursuite de la…

(UDC) L’UDC condamne sévèrement la fusion des deux projets de libre circulation des personnes. Par ce procédé antidémocratique le Parlement tente de placer le peuple sous tutelle.

La poursuite de la libre circulation des personnes avec les anciens Etats membres de l’UE et l’extension de l’accord correspondant à la Roumanie et à la Bulgarie ont été fusionnées et adoptées sous la forme d’un seul projet. Ce procédé, que le Parlement a choisi sous l’impulsion de la gauche avec l’aide du PDC, est éminemment antidémocratique.

La réunion de ces deux projets en un seul est en réalité une manière de placer le peuple sous tutelle. Le souverain ne peut en effet répondre qu’une seule fois à deux questions distinctes. Ce procédé n’est pas conforme aux règles qui avaient été initialement admises. Les partisans de la libre circulation des personnes ont jusqu’ici toujours affirmé qu’il serait possible de voter séparément sur toutes les extensions de l’accord de libre circulation à de nouveaux Etats:

„Il n’existe pas d’automatismes dans la libre circulation des personnes. » Joseph Deiss, ancien conseiller fédéral, 20.08.2005

„Au cas où l’UE accueille d’autres pays (…) il sera toujours possible de voter en Suisse sur l’extension de cet accord à ces pays. » Micheline Calmy-Rey, conseillère fédérale, 08.09.2005

Le fait qu’une telle extension soit à l’ordre du jour en même temps que la poursuite de la libre circulation des personnes en général ne change rien à la situation initiale. La fusion des deux projets est une manière d’éluder la démocratie directe. Une fois de plus, la Suisse s’apprête à accepter tacitement les exigences de l’UE sans demander l’aval du peuple.

L’UDC combat l’extension de la libre circulation des personnes à la Roumanie et à la Bulgarie, car ce projet sert avant tout les intérêts de l’UE alors que la Suisse n’en tire quasiment aucun avantage direct. La lamentable manipulation du PDC et des partis de gauche contraint désormais l’UDC de lancer le référendum contre le paquet global.

Le peuple doit pouvoir se prononcer sur cet important objet. Il est injustifiable de ne lui permettre qu’une seule réponse à deux questions distinctes. Ce procédé trahit surtout la peur que les partisans de ce projet ont du peuple. Voilà l’unique raison expliquant cette tentative de tromper les citoyens par un procédé antidémocratique.

Berne, 12 juin 2008

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Marcel Dettling
La population suisse a franchi le cap des 8,5 millions d’habitants. Le PS, le PLR, le PDC... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Céline Amaudruz
Schengen – le concept de l ‘UE avec des frontières ouvertes a échoué. C ‘est ce que... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
03.12.2019
Les habitants des régions frontalières souffrent de la criminalité brutale qui pénètre quasiment tous les jours en... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Agriculture

Pour une production indigène.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord