Participer
Communiqué de presse

Le peuple doit décider du Pacte pour les migrations

L’UDC proposera à la séance de demain de la Commission de politique extérieure du Conseil national de soumettre au référendum facultatif la décision du Parlement concernant le Pacte de l’ONU pour les migrations. Il faut que les contribuables suisses puissent décider d’un projet qui aurait des conséquences extrêmement lourdes pour eux.

L’approbation du Pacte de l’ONU pour les migrations aurait eu des conséquences graves pour la Suisse. En effet, le but de cette convention censée assurer « une migration sûre, ordonnée et régulière » est de faciliter sensiblement l’émigration des ressortissants de régions sous-développées vers les pays de leur choix, donc leur établissement, sans tenir compte de leurs qualifications, dans des pays aisés et dotés d’un généreux système social. Il s’agit par exemple de créer des itinéraires légaux, de veiller par des mesures de censure à ce que les médias des pays d’accueil rapportent avec complaisance, de faciliter le regroupement familial et le transfert d’argent dans les pays d’origine des migrants.

Les nouvelles combines du Conseil fédéral
Le Conseil fédéral a tenté en 2018 de signer discrètement le Pacte pour les migrations sans en référer au Parlement. Sous la pression de l’UDC, il a fini par accepter de soumettre ce projet au Parlement, mais sous la forme d’un arrêté simple, donc en excluant le peuple. On ne peut en effet pas lancer un référendum contre un arrêté fédéral simple.

Pour l’UDC, c’est pourtant une évidence: les Suissesses et les Suisses doivent pouvoir se prononcer sur cette dangereuse convention onusienne. Il appartiendrait en effet finalement à la population laborieuse et contribuable suisse de supporter les conséquences financières et les autres effets nuisibles de ce pacte. L’article 141 de la Constitution fédérale exige d’ailleurs que des traités internationaux qui « contiennent des dispositions importantes fixant des règles de droit ou dont la mise en œuvre exige l’adoption de lois fédérales » soient soumis au référendum facultatif.

L’UDC attend le soutien du PLR et du PDC
L’UDC proposera demain à la séance de la Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-CN) de soumettre au référendum facultatif la décision concernant le Pacte de l’ONU pour les migrations. Il faut que le peuple suisse puisse décider s’il accepte une immigration sans bornes de migrants économiques notamment en provenance d’Afrique.

L’UDC attend des autres partis de droite, qui dans le passé se sont exprimés de manière critique concernant ce pacte, qu’ils soutiennent sa proposition.

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
01.07.2020, de Michaël Buffat
Fin mai, le parlement britannique a voté sa nouvelle loi migratoire qui prévoit la fin de la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
17.06.2020
depuis 1978 et 1996 tombera le 27 septembre 2020. Les adversaires de ce projet, le Groupement pour... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
16.06.2020
Alors que le Conseil fédéral impose des restrictions ruineuses aux arts et métiers, au tourisme et au... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord