Participer
Communiqué de presse

Le PLR capitule devant l’immigration de masse

L’étude présentée aujourd’hui par le PLR concernant l’initiative populaire UDC "contre l’immigration de masse" confirme que l’immigration en provenance de l’UE échappe à tout contrôle et que…

L’étude présentée aujourd’hui par le PLR concernant l’initiative populaire UDC « contre l’immigration de masse » confirme que l’immigration en provenance de l’UE échappe à tout contrôle et que l’accord de libre circulation des personnes doit être urgemment adapté. Or, le PLR en déduit qu’on ne peut rien faire. Donc, il capitule devant l’immigration de masse.

La statistique des étrangers publiée aujourd’hui par l’Office fédéral de la migration indique que 90% de l’augmentation de la population étrangère permanente est due aux immigrants provenant de l’UE. Présentée également aujourd’hui, l’étude du PLR sur l’initiative populaire UDC « contre l’immigration de masse » explique pourquoi il en est ainsi: la Suisse a complètement abandonné la gestion de l’immigration en provenance de l’UE. Elle n’a plus aucune influence sur les motifs et la durée de séjour des immigrants UE, qu’ils viennent comme salariés, comme frontaliers, comme faux indépendants et par la grâce d’un regroupement familial excessivement généreux. Cette situation a eu pour conséquence qu’en l’espace d’un an la Suisse a subi une fois de plus une immigration nette de quelque 76 000 personnes, soit l’équivalent de la population du canton de Schaffhouse.

Contrairement au PLR, l’UDC refuse de rester les bras croisés devant ce développement. Elle a donc lancé l’initiative populaire contre l’immigration de masse » qui propose un instrument concret permettant à la Suisse de gérer et de limiter de manière autonome l’immigration. Le PLR en est manifestement incapable et capitule devant l’immigration massive que doit supporter la Suisse. Il ne veut même pas négocier une adaptation de l’accord de libre circulation des personnes. Et que fera le PLR quand l’UE s’étendra à la Croatie, à d’autres Etats balkaniques et à la Turquie?

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
01.07.2019
Selon une communication du Seco, le solde migratoire avec l'entrée en Suisse de 31'200 ressortissants UE/AELE durant... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
27.06.2019
La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) examine demain l'initiative de limitation de l'UDC. Les... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
24.06.2019
L'an passé environ 30% des criminels étrangers condamnés ont pu rester en Suisse alors qu'ils ont commis... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Armée

La sécurité de la population.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord