Participer
Communiqué de presse

Le PRD et le PDC contre la place financiÈre suisse

En refusant aujourd’hui de traiter rapidement l’intervention de l’UDC visant à renforcer le secret bancaire, le PRD et le PDC s’opposent une fois de plus aux intérêts de la place financière suisse…

(UDC) En refusant aujourd’hui de traiter rapidement l’intervention de l’UDC visant à renforcer le secret bancaire, le PRD et le PDC s’opposent une fois de plus aux intérêts de la place financière suisse. Ils empêchent le Conseil national de donner, cette session encore et avant les négociations importantes de l’UE et de l’OCDE, un signe marquant son soutien à la place financière et, par conséquent, à la place économique suisse.

En juin 2002, le groupe UDC a demandé, par son initiative parlementaire 02.432, que le secret bancaire suisse soit inscrit dans la Constitution fédérale. L’UDC en présentant un projet concret voulait agir contre les pressions croissantes qu’exercent l’UE et l’OCDE en vue d’affaiblir la place financière suisse, et renforcer la position du Conseil fédéral dans les négociations bilatérales en cours.

Le 18 novembre 2002, la Commission du Conseil national a soutenu à une forte majorité l’initiative de l’UDC. Depuis lors cette initiative est prête à être traitée en plénum, mais son traitement est sans cesse reporté. L’UDC a aujourd’hui exigé par une motion d’ordre que l’intervention soit traitée encore durant cette session. Faisant bloc contre l’UDC, le Conseil national a rejeté cette motion. Vu l’état pitoyable des anciens partis bourgeois que sont le PRD et le PDC, il n’est pas surprenant qu’ils se prononcent aujourd’hui contre le secret bancaire. Une fois de plus, le PRD et le PDC agissent à l’encontre de ce qu’ils promettent dans leurs beaux discours et leurs prospectus sur papier glacé.

Le traitement rapide de cet objet et le soutien prévisible du Conseil national aurait été d’une importance capitale pour la place financière suisse et ainsi pour toute l’économie suisse. La pression que l’étranger exerce sur le secret bancaire est toujours plus forte. L’UE a tenté et tente toujours d’affaiblir le secret bancaire dans les dossiers tels que celui de la fiscalité de l’épargne, de Schengen et de la lutte contre la fraude. L’OCDE, elle aussi, exerce aussi une pression croissante. Ces efforts ont pour but de défendre les intérêts des places financières de l’UE (en particulier celle de Londres) qui entendent en tirer un avantage par rapport à la Suisse au niveau de la concurrence. Dans cette situation, il est essentiel que la Suisse fasse bloc pour sauvegarder ses intérêts. Seul l’UDC avait aujourd’hui la force et les moyens de le faire.

Berne, 13 mars 2003

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.02.2020
Réuni aujourd'hui à Muotathal (SZ), le groupe parlementaire UDC s'est clairement prononcé contre l'introduction d'une "rente de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2020
Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse participe avec un montant de 297 millions de francs à... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.02.2020
Le Forum PME tire la sonnette d'alarme: la compétitivité de l'industrie suisse s'est massivement détériorée ces dernières... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord