Participer
Communiqué de presse

Le PRD et le PDC font cause commune avec les socialistes!

L’UDC prend acte avec consternation de la décision du Conseil fédéral de nommer le conseiller national Rudolf Strahm (PS) au poste de préposé à la surveillance des prix. Elle rejette…

(UDC) L’UDC prend acte avec consternation de la décision du Conseil fédéral de nommer le conseiller national Rudolf Strahm (PS) au poste de préposé à la surveillance des prix. Elle rejette catégoriquement cette décision. Le Conseil fédéral a raté une chance de supprimer un office aussi inutile qu’onéreux. Une fois de plus, les représentants PRD et PDC au gouvernement ont soutenu les socialistes qui s’agrippaient à leur plate-forme publicitaire.

Dans le contexte actuel et avec une loi sur la concurrence sévère et fortement interventionniste, la fonction de surveillant des prix est totalement inutile. Les tâches qui reviennent actuellement à cet office peuvent être reprises – dans la mesure où il s’agit effectivement de tâches publiques – par la Commission de la concurrence sans qu’il soit nécessaire de modifier la Constitution fédérale.

L’UDC a du mal à comprendre pourquoi le gouvernement ne cherche pas à supprimer des doubles emplois manifestes alors que les déficits publics explosent et que l’Etat s’hypertrophie. Dans cette situation, chaque occasion de faire des économies raisonnables doit être saisie. La Confédération continuera donc de gaspiller 90’000 francs pour payer le poste à 40% du préposé à la surveillance des prix, sans compter les salaires de son équipe de 18 personnes.

Grâce à la nomination de Rudolf Strahm, le conseiller fédéral Joseph Deiss a donc tout de même pu remercier les socialistes de l’avoir soutenu lors de son élection au Conseil fédéral. Pour l’UDC, il est en revanche incompréhensible pourquoi des représentants PRD et PDC ont soutenu la candidature d’un élu socialiste qui, dans le courant de sa carrière politique, s’est toujours battu pour des hausses d’impôts, des interventions de l’Etat et de nouvelles lois. Certains conseillers fédéraux bourgeois n’ont semble-t-il toujours pas compris que le socialisme hostile au libéralisme économique est la pire des choses qui puisse arriver aux consommateurs.

Berne, le 28 avril 2004

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Le complot des valets de l'UE a franchi une nouvelle étape: le PLR, le PDC et le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
Conférence de presse
partager l’article
13.08.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord