Participer
Communiqué de presse

Les autres partis refusent de soulager les familles, la classe moyenne et les artisans. Maintenant plus que jamais : soutenez le combat de l’UDC pour une baisse du prix de l’essence !

Après le Conseil des Etats, c’est le Conseil national qui refuse lui aussi de baisser les taxes sur l’essence ! C’est une véritable gifle pour toutes les personnes qui travaillent dur dans notre pays. Les représentants du PLR et du Centre auraient eu l’opportunité de soulager sans attendre la population suisse, en collaboration avec l’UDC. Il n’y a pas plus édifiantes démonstration de l’absence d’engagement pour le bien du peuple de la part des autres partis. Maintenant plus que jamais : soutenez le combat de l’UDC pour une baisse du prix de l’essence !

Les prix des carburants explosent, les familles, la classe moyenne et l’artisanat en souffrent. De l’argent qu’ils gagnent durement, il en reste moins. Ce sont surtout les habitants des régions rurales, dépendants de l’automobile, qui paient la mobilité à prix fort. Ce qui est particulièrement choquant, c’est que l’Etat profite de l’explosion des prix à travers les impôts et les taxes : en effet, plus de 90 centimes par litre d’essence ou de diesel sont versés à la Confédération.

Les pays voisins directs de la Suisse ont d’ores et déjà baissé le prix de l’essence ; seule la Confédération reste totalement passive. C’est pourquoi l’UDC a demandé, lors d’une session extraordinaire le 13 juin au Conseil des Etats et le 16 juin au Conseil national, une baisse des taxes sur l’essence, le diesel et le mazout ainsi que des déductions fiscales plus élevées pour les pendulaires (max. 6’000.- francs au lieu de 3’000.- actuellement).

« La crise énergétique est une autoflagellation et ce que nous vivons aujourd’hui n’est qu’un avant-goût de ce qui s’annonce », déclare le Conseiller national Christian Imark (SO). « Le Conseil fédéral doit réagir immédiatement. » La hausse des prix des carburants est surtout très douloureuse pour la population rurale qui, comme chacun le sait, est tributaire de la voiture, explique le Conseiller national Walter Wobmann (SO). « Toutefois, l’ensemble de la population ressent aussi une perte du pouvoir d’achat. » En effet, les prix élevés des carburants entraînent une augmentation des coûts de transport, des coûts de production et poussent donc les prix à la consommation vers le haut. « Maintenant, il faut des actes plutôt que des belles paroles », a déclaré Walter Wobmann. La majorité de centre-gauche du Parlement et du Conseil fédéral a manqué le coche pour un approvisionnement énergétique abordable et sûr, a déclaré la Conseillère nationale Monika Rüegger (OW). Si dans votre ‘bulle lifestyle’ de gauche, vous êtes trop éloigné du petit peuple, si vous ne voulez pas voir que les automobilistes, les artisans les commerçants vivant à la campagne n’ont pas d’autre choix que de rouler en voiture parce qu’ils n’ont pas d’argent pour acheter une voiture électrique ou pour prendre le train, alors au moins ne faites pas payer à ces PME le prix fort pour votre politique énergétique ratée. »

« Il faut agir maintenant avec détermination », a également déclaré le Conseiller national Benjamin Giezendanner (AG). « Nous assurons aux citoyennes et aux citoyens plus d’argent dans leur porte-monnaie, des liquidités aux commerçants et nous soutenons un bon développement économique à long terme. »

Manifestement, les autres partis se fichent les préoccupations de la population : après le Conseil des Etats, le Conseil national a également rejeté le paquet d’allègement budgétaire de l’UDC. Le refus des représentants des cantons ruraux est totalement incompréhensible. Le Centre et le PLR sont les principaux responsables de cette décision hostile aux citoyens, car ils auraient eu l’opportunité de soulager la population suisse, en collaboration avec l’UDC.

Maintenant plus que jamais : soutenez le combat de l’UDC pour une baisse des prix de l’essence et du diesel !

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
27.06.2022, de Céline Amaudruz
Si vous vous demandiez à quoi ressemblerait l’avenir dans le monde idéal des Verts, vous trouverez un... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.06.2022, de Thomas Aeschi
Ces dernières années, beaucoup d’argent des contribuables s’est envolé vers l’étranger en raison d’une récupération fastidieuse de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
22.06.2022
Succès de l’UDC : le Conseil fédéral augmente la déduction fiscale pour les primes de l’assurance maladie... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord