Participer
Communiqué de presse

Les délégués pour une « Tolérance zéro contre l’islam radical en Suisse »

360 délégués de l’UDC Suisse se sont réunis aujourd’hui à Frauenfeld (TG) pour débattre des dérives de l’islam radical en Suisse.

Après plusieurs exposés passionnants sur le sujet dans lesquels les intervenants ont souligné à plusieurs reprises le danger d’un islam radial et illustré celui-ci par plusieurs exemples récents. Les délégués ont ensuite adopté à l’unanimité moins une voix un catalogue d’exigences intitulé «Tolérance zéro à l’égard de la radicalisation islamiste!»

Les musulmans doivent eux aussi respecter notre régime juridique ainsi que notre culture et nos us et coutumes.

Exigences au niveau des cantons, des communes et des villes:

  • une reconnaissance de droit public de l’islam ou une formation étatisée d’imams est hors de question.
  • celles et ceux qui ne respectent pas notre régime juridique doivent quitter le pays.
  • Les autorités et la police doivent en tout temps avoir accès aux mosquées dans lesquelles les cultes doivent être donnés dans une des langues officielles de la Suisse.
  • les mosquées et autres institutions islamiques qui répandent un islam radicalisé doivent être immédiatement fermées ou interdites.
  • l’activité pastorale des imams dans les prisons et à l’armée doit cesser. Les imams peuvent être remplacés par des psychologues de l’armée ou des prisons.
  • l’islam soumet les musulmans au droit religieux (sharia) dans plusieurs domaines. Les autorités et juges suisses doivent néanmoins imposer l’ordre juridique suisse sans aucune restriction.
  • nous refusons l’introduction de jours fériés musulmans officiels en particulier le ramadan.
  • les normes pénales contre les appels à la haine et à la violence doivent être appliquées rigoureusement à l’égard des musulmans radicalisés.
  • les corps de police des cantons doivent être renforcés, formés de manière ciblée et engagés activement dans la surveillance.

Exigences au niveau de la Confédération:

  • des contrôles systématiques de personnes aux frontières doivent être immédiatement imposés. Les personnes qui ne déclarent pas leur origine perdent le droit à l’asile ou à l’entrée en Suisse.
  • tous les voyageurs du jihad qui reviennent ou qui sont déjà revenus en Suisse doivent être immédiatement placés en détention pour des motifs de sûreté.
  • le service de renseignement doit observer activement tous les musulmans présentant un potentiel de radicalisation.
  • jusqu’à nouvel avis, les activités des imams doivent être surveillées dans toute la Suisse.
  • toutes les personnes qui sont observées en raison de leur islamisme et de leur propension à la violence doivent être immédiatement renvoyées ou placées en détention pour des motifs de sûreté.
  • toutes les organisations musulmanes de Suisse sont invitées à dénoncer les extrémistes, prêcheurs de haine et autres musulmans radicalisés aux autorités afin que celles-ci puissent prendre les mesures qui s’imposent.
  • tout soutien financier de l’islam en Suisse par des Etats musulmans, d’autres gouvernements, des organisations étrangères ou des particuliers étrangers doit être strictement stoppé.
  • la loi sur la protection des données doit si nécessaire être adaptée.
  • personne n’a le droit de dissimuler son visage dans l’espace public et aux endroits publiquement accessibles.
  • Les abus au droit d’asile doivent cesser et ceux qui se rendent coupables d’abuser de ce droit doivent être expulsés.
  • La viande halal, la dissimulation du visage etc. ne doivent pas être tolérées dans les lieux publics comme les écoles, les prisons, les hôpitaux où dans l’armée. Nous devons vivre selon nos valeurs chrétiennes.

> Catalogue des exigences (PDF)

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
18.10.2017
éditorial
partager l’article
03.04.2017, von Werner Salzmann
Bruxelles a lancé une nouvelle offensive contre l’armée de milice et les tireurs sportifs suisses. Sous prétexte... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.12.2016, von Jean-Luc Addor
Comme dans d’autres domaines, ce qui reste de libéral ou tout simplement de libre dans notre droit... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique agricole

Pour une production indigène

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@svp.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord