Participer
Communiqué de presse

Les engagements militaires obligatoires à l’étranger nuisent à la neutralité suisse

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd’hui deux projets concernant l’armée, la nouvelle loi militaire et le programme d’armement. Il rejette catégoriquement les engagements…

(UDC) Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd’hui deux projets concernant l’armée, la nouvelle loi militaire et le programme d’armement. Il rejette catégoriquement les engagements obligatoires à l’étranger qui nuisent à la neutralité suisse. Si ce principe devait tout de même entrer dans la loi, l’UDC lancera un référendum.

La nouvelle loi militaire règle notamment la formation et l’engagement des membres de l’armée à l’étranger, la procédure parlementaire pour les services de promotion de la paix et d’assistance ainsi que les activités commerciales de l’administration militaire. Contrairement au Conseil national, qui a soutenu en majorité les exigences centrales de l’UDC durant la dernière session d’automne, le Conseil des Etats s’est complètement rallié à la version du Conseil fédéral.

L’UDC se prononce surtout contre l’extension et le caractère obligatoire des engagements militaires à l’étranger ainsi que contre le transfert de compétences au profit du Conseil fédéral. L’armée doit se concentrer en premier lieu sur son mandat de défense. L’UDC refuse par principe un service militaire obligatoire à l’étranger qui, tout comme un renforcement de ces engagements, nuirait à la neutralité suisse. Des services d’instruction obligatoires à l’étranger sont de surcroît en contradiction avec le principe de la milice et économiquement dommageables.
La nouvelle loi étend la compétence du Conseil fédéral d’autoriser des engagements militaires à l’étranger et prolonge le délai pour l’approbation ultérieure des services d’assistance par l’Assemblée fédérale, deux modifications que l’UDC rejette fermement. Ces décisions doivent rester de la compétence du Parlement ou du moins ce dernier doit-il pouvoir en débattre dans des délais utiles.
Si le parlement ne maintient pas durant cette session d’hiver les dispositions actuelles concernant les engagements volontaires à l’étranger, l’UDC s’opposera à la loi en votation finale et soutiendra un référendum.

Durant la dernière session d’automne le Conseil national a refusé le crédit d’engagement pour le programme d’armement 2008. L’UDC avait fixé d’emblée comme condition à l’approbation de ce crédit que les dysfonctionnements qui sévissent au DDPS soient d’abord corrigés. Elle ne pouvait donc pas approuver cette dépense à l’époque. Entre-temps, le Conseil fédéral a analysé dans plusieurs rapports, sur proposition de l’UDC, les déficiences du département de la défense et avancé les premières solutions.
Partant de cette nouvelle situation, le groupe UDC s’est prononcé une nouvelle fois aujourd’hui sur le programme d’armement. Les rapports présentés par le DDPS allant dans la bonne direction et le changement attendu à la tête ce département permettant d’espérer qu’un nouveau et efficace ministre de la défense s’attaque à ces dysfonctionnements, la grande majorité du groupe a décidé avec huit abstentions de soutenir le programme d’armement.

Berne, 2 décembre 2008

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Jacques Nicolet
La politique agricole est un chantier permanent, galopant de réforme en réforme, chacune accompagnée de son lot... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
21.08.2019
L'UDC juge positives les modifications que le Conseil fédéral a apportées à sa politique agricole. Il s'agit... lire plus
éditorial
partager l’article
02.08.2019, de Pierre-André Page
« Sans eau, nous ne pouvons pas vivre ». Voilà une évidence qui n’a en tous les... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Agriculture

Pour une production indigène.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord