Participer
Communiqué de presse
Conférence de presse de 11. septembre 2003

Les Femmes UDC exigent plus de sévérité face à la violence chez les jeunes et aux drogues

(UDC) La violence, les déprédations, la criminalité et la consommation de drogues progressent de manière dramatique chez les adolescents et même chez les enfants. La principale cause de cette…

(UDC) La violence, les déprédations, la criminalité et la consommation de drogues progressent de manière dramatique chez les adolescents et même chez les enfants. La principale cause de cette évolution est l’incapacité ou plutôt le manque de volonté des adultes d’imposer des limites et des normes. Les Femmes UDC secouent la Suisse par un appel pressant pour plus de sévérité à l’égard de la violence et des drogues dans les écoles et, d’une manière générale, chez les adolescents et les enfants.

La violence et la toxicomanie chez les enfants et les adolescents sont le résultat de l’éducation antiautoritaire dont l’échec est patent depuis longtemps. La politique tolérante face aux drogues et l’indifférence à l’égard de la violence et des déprédations ont affaibli de manière inquiétante le respect des normes sociales fondamentales. La philosophie éducative de la gauche soixante-huitarde a largement contribué au minage du système d’instruction suisse qui ne cesse de perdre du terrain par rapport à l’étranger.

Les enseignants doivent avoir la compétence et le soutien des autorités pour expulser des élèves qui dérangent. Quant aux parents, ils doivent être placés face à leurs responsabilités. Exerçant souvent tous les deux une activité lucrative, certains parents abandonnent littéralement leurs enfants. Les écoles doivent imposer des normes et des limites et n’ont pas à devenir des institutions thérapeutiques. En particulier, elles doivent intervenir sévèrement contre la violence ainsi que la consommation d’alcool, de cigarettes et de drogues. Les Femmes UDC s’opposent catégoriquement à toute libéralisation dans le domaine des drogues et soutiendront de toutes leurs forces un éventuel référendum.

La baisse constante de la qualité de notre système scolaire et éducatif est aussi une conséquence de la politique erronée en matière d’asile et d’étrangers. La Suisse ouvre toutes grandes ses portes sans se préoccuper de la capacité intégrative de sa société et, surtout, de ses écoles. Les Femmes UDC soutiennent les efforts visant à stabiliser la proportion d’étrangers vivant en Suisse. Elles demandent des classes spéciales pour les enfants de langue étrangère et exigent que les familles ayant des enfants violents soient expulsées. Les Femmes UDC demandent que la Suisse revienne à une école basée sur la performance et que les qualités typiquement helvétiques retrouvent leur place dans le système éducatif de notre pays.

Berne, le 11 septembre 2003

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2019
Le Conseil fédéral entend verser durant les quatre années à venir environ 150 millions de francs au... lire plus
Consultation
partager l’article
06.02.2019
L'UDC souhaite une régulation aussi svelte que possible dans le domaine des services financiers. Il est faux,... lire plus
Journal du parti
partager l’article
21.11.2018, de Franz Grüter
La politique et l’économie, mais aussi les développements sociaux sont toujours plus imprévisibles. Les conséquences pour la... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Agriculture

Pour une production indigène.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord