Participer
Communiqué de presse

Les finances fédérales proches de l’effondrement

Le compte financier de la Confédération boucle une fois de plus avec un déficit catastrophique: en 2003, le découvert a atteint 2’800’000’000 francs. Le déficit budgétisé, soit 246 millions de francs,

(UDC) Le compte financier de la Confédération boucle une fois de plus avec un déficit catastrophique: en 2003, le découvert a atteint 2’800’000’000 francs. Le déficit budgétisé, soit 246 millions de francs, a donc été plus que décuplé! De toute évidence, les finances fédérales échappent au contrôle du Conseil fédéral. Le collapsus financier guette la Confédération. Tant les finances publiques que les oeuvres sociales ont besoin d’un retour de la croissance économique. Le 16 mai prochain, le souverain aura l’occasion de corriger le tir: en disant non à la hausse de la TVA et oui au paquet d’allègement fiscal.

Une fois de plus, le compte financier de la Confédération s’est soldé l’an passé par un déficit monstrueux, soit 2,8 milliards de francs. L’équilibre financier s’éloigne de plus en plus, sans même parler d’un remboursement de la dette. Le Conseil fédéral a perdu le contrôle des finances fédérales et, de toute évidence, la volonté de corriger cette situation désolante fait défaut.

L’explication, selon laquelle le déficit est dû à la faiblesse des recettes fiscales, est trop facile. Le Conseil fédéral et les autres partis continuent manifestement de croire que l’unique salut réside dans l’augmentation des recettes de l’Etat. La réalité est que les dépenses de l’Etat sont toujours trop élevées en raison de la politique menée par la coalition du centre-gauche. Si nous ne parvenons pas à réduire les charges – donc aussi les interventions – de l’Etat, la croissance économique aura toujours plus de peine à reprendre. Un Etat hypertrophié et hyperactif étouffe l’économie!

L’augmentation constante de la quote-part de l’Etat et de la quote-part fiscale doit enfin être stoppée avant qu’il ne soit trop tard. Seule une baisse des impôts et la suppression de diverses taxes et redevances permet de baisser la quote-part de l’Etat et la quote-part fiscale et, partant, de relancer la croissance économique.

Le paquet d’allègement fiscal soumis le 16 mai prochain au souverain donne des impulsions précieuses aux investissements et à la reprise économique. Par contre, le relèvement de la TVA demandé par le Conseil fédéral détruit des emplois et fait une nouvelle fois progresser la charge fiscale. Pour cette raison, l’UDC recommande avec insistance de voter OUI au paquet fiscal et NON à l’augmentation de la TVA

Berne, le 27 avril 2004

plus sur le thème
Consultation
partager l’article
05.08.2019
Le Conseil fédéral a été chargé par le biais de la motion 15.3416 de la conseillère nationale... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
03.07.2019
Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui ses propositions pour la réforme de l'AVS. L'UDC salue l'adaptation de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
03.07.2019
La conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga chevauche la vague verte pour sa propagande électorale. Elle prévoit de... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord