Participer
Communiqué de presse

Les immigrants clandestins doivent être systématiquement expulsés

A Genève on relève 1 cas de Covid-19 sur 100 habitants. Il s’agit donc du canton suisse le plus touché par la pandémie. Apparemment, les immigrants clandestins, que Genève tolère par dizaines de milliers en violation du droit fédéral, accélèrent la propagation de la pandémie. Les conséquences pour tout le pays sont désastreuses: en raison du grand nombre d’infections au coronavirus, tous les habitants de Suisse ont dû se soumettre des restrictions massives décrétées par l’Etat et ils devront désormais assumer les coûts exorbitants qui résultent de ces mesures

Cela fait des années que les villes gouvernées par la gauche – Genève en tête – se moquent de la législation fédérale sur l’asile et les étrangers et tolèrent des migrants clandestins par dizaines de milliers. La crise du Covid-19 met clairement en évidence le caractère irresponsable de cette politique, car il semble que ces migrants accélèrent la propagation du coronavirus. C’est en tout cas ce que démontre une étude de l’hôpital universitaire genevois selon lequel le taux d’infection est nettement supérieur à la moyenne chez les clandestins. De plus, ces derniers n’acceptent souvent pas de se faire tester, car la majorité d’entre eux n’ont pas d’assurance-maladie. Même les personnes testées positives continuent de propager le virus, car, toujours selon cette étude, elles ne respectent souvent pas les mesures de quarantaine.

Refuser les clandestins à la frontière

La situation est certainement semblable dans beaucoup de villes suisses dirigées par la gauche et les écologistes. Ce sont en effet ces villes qui se moquent depuis des années des dispositions légales fédérales. Rappelons l’exemple de Bâle où le gouvernement a refusé l’été passé de renvoyer un requérant d’asile dont la demande a été définitivement refusée par un tribunal.

Ces négligences ne peuvent plus être tolérées. L’UDC invite la Confédération à intervenir enfin sévèrement. Il est inacceptable que des autorités cantonales restent les bras croisés devant la multiplication des immigrants clandestins, appelés joliment « sans-papiers » dans le but de minimiser le problème. Les migrants entrés illégalement en Suisse et les nouveaux arrivants sans visa ou permis de séjour doivent être systématiquement refusés aux frontières. De plus, il faut placer devant leurs responsabilités les cantons et les villes qui n’appliquent pas le droit fédéral dans le domaine de la migration.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.09.2020
Le groupe parlementaire UDC s'est aujourd'hui opposé à l'unanimité à la dangereuse "initiative 99%" de la Jeunesse... lire plus
éditorial
partager l’article
31.08.2020, de Marco Chiesa
Chère Famille UDC, Je remercie les délégués de l'UDC Suisse de leur soutien et de l'enthousiasme avec... lire plus
Exposé
partager l’article
11.08.2020, de Marco Chiesa
En acceptant la libre circulation des personnes nous avons abandonné le modèle à succès qui a fait... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Armée

La sécurité de la population.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Agriculture

Pour une production indigène.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord