Participer
Communiqué de presse

Les syndicats accélÈrent la spirale de l’immigration

Les syndicats ont publié aujourd’hui une étude annonçant qu’en 2030 près de 400 000 emplois ne pourraient plus être occupés. On ne sera guère surpris d’apprendre que les organisations syndicales…

Les syndicats ont publié aujourd’hui une étude annonçant qu’en 2030 près de 400 000 emplois ne pourraient plus être occupés. On ne sera guère surpris d’apprendre que les organisations syndicales voient ce besoin de main-d’œuvre surtout dans le secteur public. A côté d’un renforcement de la participation des femmes au processus du travail, ils misent sur une immigration supplémentaire et accélèrent ainsi la spirale migratoire. Une immigration supplémentaire accroît forcément les besoins de main d’œuvre des hôpitaux, écoles, administration, etc. Il est donc urgent de casser cette spirale en contrôlant et en limitant l’immigration afin que celle-ci redevienne supportable pour la Suisse.

Le fait est connu: les syndicats souhaitent gonfler l’appareil étatique. Pour eux, le besoin de main-d’œuvre existe donc surtout dans le secteur public. Mais le plus inquiétant, c’est qu’ils entendent couvrir ce besoin avant tout par de la main-d’œuvre étrangère. Les syndicats déclenchent ainsi une spirale migratoire funeste et lourde de conséquence. L’immigration accroît en effet à son tour la demande de main-d’œuvre des hôpitaux, des écoles, des administrations publiques, etc. Et cette demande sera une fois de plus satisfaite par des immigrants. Les syndicats songent même à confier à ces derniers des tâches policières. Pour l’UDC, cette spirale migratoire nuisible doit enfin être cassée. La Suisse a besoin d’une immigration contrôlable et limitée, d’une immigration supportable pour les infrastructures, le logement, l’environnement et pour la capacité d’intégration de la société. Et la Suisse a surtout besoin d’un Etat svelte et performant et non pas d’un secteur public boursoufflé comme le souhaitent les syndicats.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
02.07.2019
Le projet de modernisation de la prévoyance professionnelle (LPP) présenté aujourd'hui par les syndicats et l'Union patronale... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
01.07.2019
Selon une communication du Seco, le solde migratoire avec l'entrée en Suisse de 31'200 ressortissants UE/AELE durant... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
29.06.2019
Réunis aujourd’hui à Orbe (VD), les délégués de l’UDC Suisse ont voté un manifeste contre la mainmise... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Armée

La sécurité de la population.

Agriculture

Pour une production indigène.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord