Participer
Communiqué de presse

Les talibans de la santé frappent de nouveau!

Le Conseil fédéral a décidé de prolonger jusqu’en 2012 les campagnes nationales de prévention malgré les critiques massives que suscitent ces actions. L’UDC rejette cet activisme prétentieux et…

(UDC) Le Conseil fédéral a décidé de prolonger jusqu’en 2012 les campagnes nationales de prévention malgré les critiques massives que suscitent ces actions. L’UDC rejette cet activisme prétentieux et confus dans le domaine de la santé publique. Les citoyens suisses sont libres, adultes et responsables et il faut que cela reste ainsi. Toutes les restrictions à la liberté individuelle inventées par les talibans fonctionnarisés de la santé doivent être rejetées catégoriquement.

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) développe depuis quelques années une dynamique inquiétante. Des millions de francs d’argent des contribuables sont dépensés pour des campagnes et on ne cesse d’inventer de nouvelles lois et ordonnances qui réduisent la liberté des citoyens. Pourtant, les résultats de ces interventions se font toujours attendre. Malgré toutes ces restrictions le nombre de fumeurs n’a guère diminué en Suisse et le Body-Mass-Index (BMI), soit l’indice de la masse corporelle, de la population ne baisse pas non plus.

Le programme national Alcool contient de nouvelles restrictions à la vente, et cela bien que le rapport ait relevé explicitement qu’il n’était pas nécessaire d’imposer de nouveaux instruments réglant le marché au niveau national. Quant aux mesures prévues dans la prévention du tabagisme comme les campagnes de sensibilisation et les réglementations concernant la fumée passive, de même que le programme Alimentation et exercice physique déclencheront une nouvelle avalanche de prescriptions et alourdiront la bureaucratie sans aucune utilité pour la population.

L’UDC s’oppose à ces programmes et demande au Conseil fédéral de répondre complètement aux interventions parlementaires pendantes comme l’interpellation du conseiller national Peter Spuhler sous le titre « Activisme de l’OFSP: dommages et conséquences économiques ». Il n’existe aucun besoin de réglementations supplémentaires, car il suffirait d’appliquer plus rigoureusement les dispositions légales sur la protection de la jeunesse. La consommation de denrées légales comme l’alcool et le tabac doit rester de la responsabilité des citoyens. La mise sous tutelle des gens par l’Etat doit cesser.

Si le Conseil fédéral ne répond pas aux demandes de l’UDC, celle-ci proposera de tailler dans les dépenses de l’OFSP pour les campagnes de prévention lors du prochain débat budgétaire.

Berne, 18 juin 2008

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
18.06.2019, de Barbara Keller-Inhelder
Aucune autorité en Suisse n’a autant de pouvoir que l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
17.06.2019
Une hausse d'au moins 3% des coûts de l'assurance-maladie a été une fois de plus pronostiquée pour... lire plus
éditorial
partager l’article
22.03.2019, de Thomas Aeschi
L'UDC s'engage pour la responsabilité individuelle dans tous les domaines. Le groupe UDC a néanmoins rejeté durant... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord