Participer
Communiqué de presse

L’initiative pour l’interdiction de se dissimuler le visage doit être soumise au peuple sans changement

La conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga a annoncé que le Conseil fédéral refusait l’initiative populaire fédérale « Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage » et qu’il allait lui opposer un contreprojet qui n’interdit ni la burqa, ni le niqab. L’UDC est évidemment opposée à un tel projet sans aucune efficacité. Le Conseil national ayant déjà approuvé une interdiction de se dissimuler le visage, l’UDC s’emploiera à ce que cette initiative soit présentée telle quelle au peuple. L’élément clé de cette initiative s’est précisément une interdiction rigoureuse et nationale de se dissimuler le visage. Il s’agit là aussi d’un signal clair et net à l’adresse de l’islamisme radical qui n’a pas sa place en Suisse. L’UDC est en outre très surprise de constater qu’il y a eu une majorité au Conseil fédéral en faveur d’un contreprojet: à côté des deux conseillers fédéraux UDC, le ministre PLR Ignazio Cassis s’est prononcé dans le passé pour une telle interdiction et le PDC a décidé entre-temps de soutenir la même position face à l’islamisme politique. Les raisons qui incitent la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à autoriser les musulmanes radicales de Suisse à se voiler complètement sont incompréhensibles pour l’UDC.

Garantir plus rapidement la prévoyance vieillesse
Le conseiller fédéral socialiste Alan Berset a présenté la nouvelle marche à suivre dans la réforme de la prévoyance vieillesse. L’objectif de l’UDC est de garantir le financement de l’AVS au niveau actuel. Elle avait demandé durant le débat parlementaire sur le projet échoué dans l’urne de réformer séparément l’AVS et le Deuxième Pilier. Il est heureux que le Conseil fédéral se soit rallié à cette position et qu’il propose comme première révision clé l’adaptation de l’âge de la retraite des femmes et celui des hommes. Il est important que cette première étape, qui allège les charges de l’AVS de 1,4 milliard de francs par an, soit rapidement franchie. L’agenda fixé par le Conseil fédéral n’est cependant pas assez ambitieux aux yeux de l’UDC, notamment parce que les principales mesures d’assainissement de l’AVS ont déjà été amplement débattues.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
24.06.2019
L'an passé environ 30% des criminels étrangers condamnés ont pu rester en Suisse alors qu'ils ont commis... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.06.2019, de Thomas Matter
Selon le Secrétariat d‘Etat à l‘économie (SECO), le taux de chômage est de 2,4 %. C’est pour... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.06.2019, de Verena Herzog
Le centre-gauche réclame un soutien national à la petite enfance, même si ses avantages n‘ont pas été... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Agriculture

Pour une production indigène.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord