Participer
Communiqué de presse

L’UDC demande le retrait de la demande d’adhésion à l’UE

Au mois de juin, les citoyens suisses votent sur l’accord Schengen/Dublin. Cette entrée dans l’espace Schengen est le premier pas vers l’adhésion à l’UE, c’est une sorte d’adhésion partielle. Le…

(UDC) Au mois de juin, les citoyens suisses votent sur l’accord Schengen/Dublin. Cette entrée dans l’espace Schengen est le premier pas vers l’adhésion à l’UE, c’est une sorte d’adhésion partielle. Le Conseil fédéral continue néanmoins de prétendre qu’il ne s’agit pas du tout de faire entrer la Suisse dans l’UE par la petite porte. L’UDC invite le Conseil fédéral à faire enfin la preuve de sa bonne foi en retirant avant le vote sur Schengen la demande d’adhésion à l’UE.

Le 26 mai 1992, la Suisse a déposé officiellement à Bruxelles une demande d’adhésion sans que le peuple n’ait eu son mot à dire. Après avoir perdu la votation du 6 décembre 1992 sur l’EEE, le Conseil fédéral a gelé cette demande. Le retrait de celle-ci a été demandé à plusieurs reprises, mais sans succès.

En maintenant se demande d’adhésion, le Conseil fédéral continue de signaler à l’UE la volonté du peuple suisse d’entrer dans l’UE. Or, il n’en est rien. Le rejet massif de l’initiative « Oui à l’Europe » prouve à l’évidence que le peuple suisse ne veut pas entrer dans l’UE. Par son obstination, le Conseil fédéral viole clairement la volonté du peuple.

Dans la campagne en vue de la votation sur l’accord Schengen/Dublin, le Conseil fédéral ne cesse de répéter que cet accord n’est nullement un pas vers l’adhésion. L’UDC demande au Conseil fédéral de faire la preuve par l’acte. Si le gouvernement est de bonne foi, il doit retirer sa demande d’adhésion encore avant la votation. S’il ne le fait pas, il faut bien admettre que le Conseil fédéral veut pousser la Suisse dans l’UE et que l’accord Schengen/Dublin est un important moyen d’y parvenir. Le peuple a le droit de connaître la totalité de l’enjeu des votations de juin prochain.

L’UDC a donc déposé aujourd’hui une motion demandant le retrait de la demande d’adhésion à l’UE avant le vote sur Schengen/Dublin.

Berne, 28 février 2005

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
04.09.2021
Il est choquant que de plus en plus de demandeurs d’asile déboutés, de délinquants étrangers et d’autres... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
17.08.2021
Préserver sa neutralité, apporter son aide sur le terrain, ne pas « importer » d’éventuels islamistes et... lire plus
Exposé
partager l’article
03.08.2021, de Magdalena Martullo
La Suisse est traditionnellement l’une des économies les plus ouvertes sur le monde et les plus interconnectées.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord