Participer
Communiqué de presse

L’UDC demande un débat urgent sur l’islamisme

Le nombre d’actes violents commis par des extrémistes islamistes ne cesse d’augmenter sur le plan mondial et notamment en Europe. Cette vague de violence ne se limite plus depuis longtemps aux…

(SVP) Le nombre d’actes violents commis par des extrémistes islamistes ne cesse d’augmenter sur le plan mondial et notamment en Europe. Cette vague de violence ne se limite plus depuis longtemps aux seules régions en crise, mais elle saisit aussi les pays européens. La Suisse également doit procéder à une analyse sérieuse de la situation. L’UDC a donc demandé au Conseil fédéral des informations concrètes sur la menace que représente l’islamisme en Suisse.

Le groupe parlementaire UDC a déposé une intervention urgente pour demander au Conseil fédéral un aperçu du développement des groupes de délinquants violents et terroristes islamistes actifs en Suisse et du danger qu’ils représentent pour notre pays. Par ailleurs, l’UDC souhaite s’informer sur la nécessité de réformer éventuellement les services de renseignement et de police ainsi que les instruments légaux dont dispose la Confédération pour combattre ce risque.

Régiments aéroportuaires et infanterie territoriale
Partant du document de fond de l’UDC sur Armée XXI, le groupe parlementaire UDC déposera plusieurs interventions visant une adaptation et une amélioration de la réforme Armée XXI. Il s’avère notamment aujourd’hui que la suppression de l’infanterie territoriale et des régiments aéroportuaires ainsi que le renforcement des troupes de sauvetage étaient une erreur. Il faudra donc y revenir.

Les difficultés évidentes auxquelles se heurte l’application d’Armée XXI proviennent notamment du fait que la direction de l’armée est trop fixée sur les engagements à l’étranger et que le mandat de l’armée n’est plus clair. L’approbation extrêmement serrée des engagements de l’armée suisse à l’étranger en 2002 par le peuple n’a pas le caractère d’une obligation, mais uniquement d’une possibilité. De plus, les engagements à l’étranger doivent toujours être adaptés à la situation mondiale. Ainsi, on voit mal à quoi sert réellement la présence de militaires suisses au Kosovo, voire en Bosnie. L’UDC a donc déposé une intervention demandant au Conseil fédéral de renoncer aux engagements à l’étranger.

Notre idée de l’Etat et aussi la nécessité de faire des économies parlent en faveur du système de milice. Or, le Conseil fédéral mise avant tout sur les soldats en service long et les soldats contractuels (et même sur les cadres contractuels dans l’instruction). Cette tendance favorise l’émergence d’une armée à deux classes. Pour cette raison, l’UDC pose, par le biais d’une interpellation, quelques questions critiques au Conseil fédéral concernant les soldats en service long et les soldats contractuels.

Berne, le 30 novembre 2004

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
28.07.2022, de Marco Chiesa
Aujourd’hui, 1er août 2022, nous célébrons l’anniversaire de la Suisse, une « success story » qui dure... lire plus
Journal du parti
partager l’article
28.07.2022, de Alfred Heer
La sécurité militaire de notre pays n’est à ce jour plus garantie. L’approvisionnement énergétique et alimentaire indigène... lire plus
éditorial
partager l’article
28.06.2022, de Thomas Hurter
Cela fait maintenant quelques mois qu’on nous montre soudainement que nous et plusieurs autres pays avons toujours... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord