Participer
Communiqué de presse

L’UDC demande un moratoire pour les négociations Suisse-UE sur des questions institutionnelles

Le groupe parlementaire UDC a déposé aujourd’hui une motion qui demande au Conseil fédéral de renoncer durant les trois ans à venir à des négociations avec l’UE sur des questions institutionnelles…

Le groupe parlementaire UDC a déposé aujourd’hui une motion qui demande au Conseil fédéral de renoncer durant les trois ans à venir à des négociations avec l’UE sur des questions institutionnelles. Il n’est en effet pas dans l’intérêt de la Suisse de négocier un rattachement institutionnel plus étroit à une Union européenne en proie à une crise profonde qui génère aussi de grandes incertitudes quant au cadre institutionnel futur de cette organisation.

Le Conseil fédéral prévoit d’adopter un mandat de négociation sur des questions institutionnelles avec l’UE. Il s’agit en particulier des modalités régissant la future reprise de droit UE par la Suisse et de son développement, de la jurisprudence dans des domaines légaux importants, des autorités de surveillance ainsi que des possibilités de sanction. L’objectif final de ces négociations est de renforcer le rattachement institutionnel de la Suisse à l’UE. Or, cette dernière s’enfonce dans une crise d’endettement et bancaire de plus en plus profonde qui restreint sa marge de manœuvre et qui aura sans doute de lourdes conséquences pour son avenir et son organisation. Il n’est aujourd’hui pas possible de mesurer les effets à long terme de cette crise. Ainsi, la future organisation de l’espace euro est totalement ouverte. Les Etats UE envisagent par ailleurs des négociations sur une politique fiscale et financière coordonnée. C’est dire que le cadre institutionnel de l’UE pourrait changer en profondeur dans les années à venir. Partant de ces constats, il n’est ni raisonnable, ni dans l’intérêt de la Suisse d’ouvrir à l’heure actuelle des négociations sur des questions institutionnelles avec l’UE. Un moratoire d’au moins trois ans s’impose donc, et cela d’autant plus qu’aucune nécessité matérielle et aucune échéance ne contraignent actuellement la Suisse de s’engager dans cette voie.

 

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
12.11.2019
Durant la session d'hiver à venir, le Parlement fédéral examinera le projet dudit milliard pour la cohésion... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Adrian Amstutz
Celles et ceux qui ne voteront pas pour l’UDC le 20 octobre aideront ceux qui expédient notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
L’UDC demande d’urgence le lancement d’un programme de revitalisation pour sauvegarder l’emploi en Suisse. Les crises politiques... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord